1 min de lecture Enquête

Besançon : quel est le profil de l'anesthésiste soupçonné d'empoisonnement ?

Stéphane Bourgoin, criminologue, nous éclaire sur le profil psychologique de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon soupçonné d'avoir empoissonné 24 personnes.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Besançon : quel est le profil de l'anesthésiste soupçonné d'empoisonnement ? Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Cassandre Jeannin

Frédéric Péchier, ancien anesthésiste réanimateur de la clinique Saint-Vincent de Besançon a été mis en examen hier pour 17 cas suspects supplémentaires. La justice le soupçonne d'avoir empoisonné 24 personnes en tout depuis 2008, dont 9 sont mortes. Il a été placé sous contrôle judiciaire, mais laissé libre. Quel est le profil des ces tueurs médecins ou infirmiers ? 

Frédéric Péchier était anesthésiste-réanimateur, un métier dont l'objectif était notamment de ramener à la vie des patients, un métier qui attire potentiellement les tueurs en série. "Ce sont essentiellement des femmes qui sont des tueuses en série en blouse blanche", explique Stéphane Bourgoin, criminologue, sur RTL. Parmi elles, "Antoinette Sierri, condamnée à la peine de mort en 1926 pour une douzaine de cas et suspectée d'une trentaine d'autres" ou encore Christine Malèvre qui "avait avoué une trentaine de meurtres de patients dans un hôpital de Mantes-la-Jolie", raconte-t-il. 

Un certain nombre de ces tueurs "ne va pas se satisfaire de cette carrière un peu médiocre d'infirmier ou ont des conflits personnels dans les hôpitaux dans lesquels ils travaillent et donc vont commettre un premier passage à l'acte à cause d'une situation de stress extrême", explique le spécialiste. Il y a parfois "un désir de toute puissance et de contrôle", précise-t-il.

"Les enquêtes sont rendues très très difficiles parce que contrairement à d'autres types de tueurs en série, il n'y a pas de scènes de crimes à proprement parler", ajoute-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Médecins Poison
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants