1 min de lecture Faits divers

Les actualités de 5h - Besançon : un enfant de 4 ans, victime de l'anesthésiste ?

La garde à vue du médecin de 47 ans, interrogé par les enquêteurs de l'antenne de police judiciaire de Besançon depuis deux jours, prend fin ce jeudi 16 mai. Vers une nouvelle mise en examen ?

Le docteur Frédéric Péchier, soupçonné d'avoir provoqué plusieurs arrêts cardiaques, clame son innocence
Le docteur Frédéric Péchier, soupçonné d'avoir provoqué plusieurs arrêts cardiaques, clame son innocence Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze et Claire Gaveau

Après 48 heures de garde à vue, le docteur Frédéric Péchier doit être fixé sur son sort ce jeudi 16 mai : l'anesthésiste de Besançon, poursuivi depuis 2017 pour sept empoisonnements présumés, pourrait être mis en examen de nouveau pour de nombreux autres cas si les soupçons se confirmaient. 

Après une enquête préliminaire parallèle de deux années, la justice cherche désormais à faire la lumière sur son éventuelle implication dans une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects qui pourrait dissimuler des "faits d'empoisonnement potentiels". 

Un enfant de quatre ans, opéré des amygdales en 2016 et qui a survécu à deux arrêts cardiaques, figure notamment sur la liste. S'il n'a aucune séquelle physique, le petit Teddy souffre aujourd'hui de troubles psychologiques. Et pour les parents, aucun doute dorénavant, l'intervention de l'anesthésiste est en cause

À écouter également dans ce journal

Politique - Des tensions entre le couple franco-allemand. Angela Merkel et Emmanuel Macron ont dit assumer leurs divergences et leurs "confrontations", à une dizaine de jours d'élections européennes à haut risque. 

À lire aussi
Une piste de bowling (illustration). Ariège
Ariège : après un différend avec un serveur, un homme fonce sur un bowling en voiture

Environnement - Le beau temps ne fait pas les affaires des nappes phréatiques, qui sont basses. Les autorités l'ont rappelé : en Normandie, en Île-de-France, en Bourgogne, en Auvergne, les pluies de l'hiver n'ont pas permis de recharger les nappes.

Société - L'arrêt des soins de Vincent Lambert sera-t-il enclenché d'ici quatre jours ? Le tribunal administratif a rejeté un énième recours des parents hier, la justice européenne les a aussi déboutés récemment.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Besançon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants