1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Besançon : le Secours populaire braqué, un acte "choquant" pour les bénévoles
1 min de lecture

Besançon : le Secours populaire braqué, un acte "choquant" pour les bénévoles

Saumon, papillotes, fromage, bûches... tous les aliments des paniers de Noël du Secours populaire de Besançon ont été volés en milieu de semaine. Un acte "choquant" pour la secrétaire générale Blandine Polonceau.

Un bénévole du Secours Populaire (illustration)
Un bénévole du Secours Populaire (illustration)
Crédit : Patricia Huchot-Boissier / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Besançon : le Secours populaire braqué, un acte "choquant" pour les bénévoles
01:21
Yannick Olland - édité par Marie Gingault

À Besançon, un vol a eu lieu dans les locaux du Secours populaire, dans la nuit de mercredi à jeudi. Plus de 100 kilos de saumon, 50 kilos de papillotes, mais aussi du fromage et des biscuits ont été dérobés. 

Ces victuailles étaient destinées normalement aux plus démunis, d'où l'écoeurement des bénévoles en découvrant le cambriolage. Il s'agissait de tous les colis de Noël pour égayer les fêtes de fin d'année de ceux qui sont dans le besoin. Tout était prêt pour la distribution qui devait avoir lieu le jour même.

"Notre local de distribution alimentaire a été malheureusement visité et on nous a dérobé les produits festifs. Il y avait du saumon, des bûches, des oeufs, du fromage, des papillotes", explique avec déception Blandine Polonceau, la secrétaire générale du Secours populaire du Doubs.

On a été un petit exaspéré et un peu déçu

Blandine Polonceau, la secrétaire générale du Secours populaire du Doubs.

Une catastrophe pour l'association, les bénévoles ont dû piocher près de 7.000 euros dans les réserves du Secours populaire pour sauver Noël. "En urgence on a été dans les grandes surfaces racheter les produits qui nous manquaient, de façon à s'assurer que les familles aient les mêmes paniers festifs", souligne Blandine Polonceau, qui fait part de sa déception.

À lire aussi

"Je ne vous cache pas qu'on a été un petit peu exaspéré et un peu déçu. Voler un Secours populaire ça reste toujours un peu choquant", regrette-t-elle. Après avoir sauvé Noël, le Secours populaire recherche de nouveaux dons, sinon ce sera autant d'argent en moins pour les vacances des enfants cet été.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/