1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attaque au couteau à Rambouillet : où en est l’enquête ?
1 min de lecture

Attaque au couteau à Rambouillet : où en est l’enquête ?

Les enquêteurs tentent toujours de comprendre le passage à l'acte de Jamel G., qui a tué une fonctionnaire de police vendredi 23 avril.

Le commissariat de police de la ville de Rambouillet
Le commissariat de police de la ville de Rambouillet
Crédit : Capture d'écran Google street view
Attaque au couteau à Rambouillet : où en est l'enquête ?
01:45
Attaque au couteau à Rambouillet : où en est l'enquête ?
01:45
Thomas Prouteau - édité par Florine Boukhelifa

Près d'une semaine après l'attaque commise dans un commissariat des Yvelines, qui a coûté la vie à une fonctionnaire de police, l'enquête se poursuit et s'est déployée sur deux fronts.

D'abord, la recherche d'éventuelles connexions jihadistes du tueur de Rambouillet. À ce stade, les limiers de l'antiterrorisme n'en ont trouvé aucune, ni dans ses traces numériques, ni dans son entourage. Aucune preuve d'allégeance à un groupe terroriste n'a été retrouvée non plus. Seules la radicalisation récente du Tunisien et sa revendication d'un islam intégriste sur Facebook et auprès de ses proches ne font aucun doute.

L'autre axe d'investigation se concentre sur le profil psychologique de Jamel G.. Les photos pornographiques très nombreuses retrouvées dans son téléphone, mettant en scène des travestis et des transexuels, témoignent d'un paradoxe troublant avec la revendication d'un islam conservateur, selon les enquêteurs. Les policiers ont aussi mis la main sur quelques photos pédopornographiques illégales, mettant en scène des mineurs.

Autre élément, enfin : d'après le père du tueur, rencontré hier par RTL, son fils était devenu comme fou ces dernières semaines. Il était perturbé, instable et lui faisait peur, a-t-il expliqué. Un profil très éloigné du soldat de Daesh, qui a pourtant adopté le même mode d'action.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/