1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Angers : un enseignant mis en examen après avoir "invité" un élève à changer de religion
1 min de lecture

Angers : un enseignant mis en examen après avoir "invité" un élève à changer de religion

Un professeur d'un lycée catholique d'Angers et maire LR d'une commune du Maine-et-Loire a été mis en examen pour "incitation à la discrimination raciale ou religieuse".

Statue de la déesse de la Justice équilibrant la balance. (Illustration)
Statue de la déesse de la Justice équilibrant la balance. (Illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Sarah Belien & AFP

"Depuis Vercingétorix, la France est un pays catholique et blanc". Un professeur de 51 ans, enseignant dans un lycée professionnel catholique d'Angers, a été mis en examen pour "incitation à la discrimination raciale ou religieuse", "harcèlement moral" et "dénonciation mensongère", a-t-on appris ce dimanche 12 décembre auprès du parquet. Il aurait invité, ses élèves musulmans à changer de religion.

Comme le rapporte Ouest France, l'enseignant aurait déclaré lors d'un cours le 30 novembre dernier que "les établissements catholiques auraient dû continuer à n’enseigner qu’à des élèves de confession catholique". Peu de temps après, deux plaintes croisées ont été faites les 2 et 3 décembre. La première par un élève de 16 ans, l'accusant d'avoir "invité" les élèves musulmans à "changer" de religion. La deuxième plainte vient du professeur en question, qui dit avoir été victime de violences de la part de cet élève.

Après sa garde à vue le 9 décembre, nos confrères du Monde l'ont joint par téléphone. Le professeur plaide l'humour : "J’enseigne le droit et l’histoire juridique qui est beaucoup rattachée au catholicisme et à la chrétienté. Une élève me dit qu’il n’y a pas de religion en France, que la seule qui existe c’est la laïcité. Je lui rappelle qu’on est dans un établissement catholique, qu’à une époque des prêtres et des sœurs enseignaient à ma place et que les élèves étaient catholiques. Et, au second degré, je dis que si des musulmans le veulent, ils peuvent nous rejoindre", a-t-il expliqué.

Ce professeur d'éco-gestion est également maire d'une commune du Maine-et-Loire. Selon Le Monde, il est "actuellement encarté aux Républicains" après avoir "auparavant milité aux côtés de Philippe de Villiers et Nicolas Dupont-Aignan". L'enseignant a été mis à pied par l'établissement puis suspendu par le recteur d'académie. Renvoyé en correctionnelle, son procès est prévu le 4 mai prochain.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.