1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Troadec : pourquoi Hubert Caouissin a échappé à la perpétuité
1 min de lecture

Affaire Troadec : pourquoi Hubert Caouissin a échappé à la perpétuité

RECIT - Les jurés de la cour d'Assises de Nantes ont condamné Hubert Caouissin à 30 ans de réclusion assortie d'une peine de sûreté de 15 ans. Le parquet avait requis la réclusion criminelle à perpétuité et une période de sûreté de 22 ans.

Le véhicule qui transporte Hubert Caouissin, le meurtrier présumé de la famille Troadec, arrive au palais de justice de Nantes, dans l’ouest de la France, le 23 juin 2021. (Illustration)
Le véhicule qui transporte Hubert Caouissin, le meurtrier présumé de la famille Troadec, arrive au palais de justice de Nantes, dans l’ouest de la France, le 23 juin 2021. (Illustration)
Crédit : SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP
Affaire Troadec : pourquoi Hubert Caouissin a échappé à la perpétuité
01:40
Anne Le Henaff - édité par Cassandre Jeannin

Hubert Caouissin a échappé à la réclusion criminelle à perpétuité, requise par le parquet. Les jurés de la cour d'Assises de Nantes ne l'ont pas suivi et l'ont condamné à 30 ans de réclusion, retenant l'altération du discernement. Ils ont donc considéré que c'est son délire paranoïaque qui l'a conduit a tué et démembré quatre membres de sa belle-famille. 

La Cour n'a pas non plus suivi le parquet dans sa période de sûreté de 22 ans. Ce temps de prison incompressible sera de 15 ans. Hubert Caouissin en a déjà purgé quatre, il pourra donc faire une première demande de libération conditionnelle dans 11 ans, ce qui ne signifie pas qu'elle sera acceptée. Les jurés ont écouté les avocats de l'accusé qui les ont supplié de ne pas l'envoyer en prison à vie, de laisser de l'espérance à un homme qui souffre d'une maladie et dont les psychiatres ont dit à la barre qu'il n'était plus dangereux puisqu'il avait tué ses persécuteurs. 

La Cour a délibéré plus de 7 heures mercredi 7 juillet dans la soirée pour obtenir ce verdict, qualifié de "juste" par les avocats d'Hubert Caouissin. "Juste" aussi pour la défense de sa compagne, Lydie Troadec, qui comparaissait libre et qui se réveille ce jeudi en prison. Elle a écopé de 3 ans de prison dont 2 ans ferme pour l'avoir aidé à se débarrasser des corps. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/