1 min de lecture Police

Affaire Michel Zecler : les juges ont ordonné la mise en liberté des deux policiers écroués

Le 29 novembre, quatre policiers avaient été mis en examen et deux d'entre eux écroués. Ils étaient accusés d'avoir violemment agressé Michel Zecler, un producteur de musique à Paris. Les juges ont ordonné leur mise en liberté ce mardi 22 décembre, d'après des sources judiciaires.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Affaire Michel Zecler : les juges ont ordonné la mise en liberté des deux policiers écroués Crédit Image : Aurore MESENGE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
cassandre
Cassandre Jeannin et Alice Moreno

Le 29 novembre dernier, quatre policiers ont été mis en examen, et deux placés en détention provisoire. Une information judiciaire avait été ouverte après que Michel Zecler, un producteur de musique, a été violemment agressé par des agents de police. Les juges ont ordonné la mise en liberté des deux policiers écroués, ce mardi 22 décembre, selon des sources judiciaires à l'AFP, une information confirmée par RTL.

Un brigadier de 44 ans et un gardien de la paix, mis en cause dans cette affaire et placés jusqu'à présent en détention provisoire, ont été remis en liberté, une mise en liberté à effet immédiat. La demande avait été précédemment formulée par leurs avocats. 

Ces deux policiers sont impliqués directement dans le tabassage de Michel Zecler. Ils avaient reconnu les coups portés contre le producteur de musique mais ils avaient contesté le lynchage motivé par la haine raciste. Ils ont toujours mis en examen pour violences et faux en écriture publique. Ils seront soumis à un contrôle judiciaire très strict avec interdiction d'entrer en relation avec la victime et les autres mis en examen. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Violences Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants