1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Grégory : un témoignage troublant dévoilé sur l'identité du corbeau
1 min de lecture

Affaire Grégory : un témoignage troublant dévoilé sur l'identité du corbeau

VU DANS LA PRESSE - Le frère aîné de Marcel Jacob, également grand-oncle de Grégory, René Jacob semble reconnaître la voix du corbeau dans un vieil enregistrement, lors d'un documentaire sur l'affaire.

Photo non datée du petit Grégory Villemin, 4 ans, retrouvé noyé le 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans la Vologne.
Photo non datée du petit Grégory Villemin, 4 ans, retrouvé noyé le 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans la Vologne.
Crédit : AFP
Mélanie Costa

La séquence est troublante... Plus de trente ans après la mort du petit Grégory, retrouvé en 1984 dans la Vologne, l'affaire n'est toujours pas résolue. Avant la disparition du garçon âgé de quatre ans, ses parents Jean-Marie Villemin et Christine avaient été la cible de plusieurs corbeaux. Le couple avait en effet reçu des appels anonymes, ainsi que de nombreux courriers.

Mais un témoignage vient à nouveau bouleverser le cours de l'enquête, rapporte Midi Libre. À l'occasion d'un documentaire diffusé sur TF1, lundi 4 octobre, René Jacob, le frère aîné de Marcel Jacob, également oncle de Jean-Marie Villemin, a cru reconnaître la voix du corbeau, dans un enregistrement que lui a fait écouter un journaliste. "C'est Jacqueline ça", lâche ainsi le vieil homme. 

René Jacob se ravise alors, avant de revenir sur ses propos, lorsqu'un journaliste lui demande si la voix ressemble à celle de Jacqueline Jacob, la grand-tante de Grégory : "Ça, je ne peux pas vous dire". En 2021, cette dernière est désignée comme la principale auteure des lettres anonymes, par une analyse stylométrique.

De nouvelles expertises ADN

Marcel Jacob et sa femme Jacqueline ont également déjà été mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort et avaient passé un séjour en prison. Les soupçons ont toutefois été levés en mai 2018 et le couple avait alors été libéré. 

À écouter aussi

L'enquête se poursuit pour résoudre cette tragique affaire. De nouvelles expertises ADN "de parentèle" pourraient permettre de connaître l'identité de neuf profils encore non identifiés. Une quarantaine de personnes vont ainsi devoir se plier à de nouveaux prélèvements. Un nouvel espoir pour les parents de Grégory, qui attendent encore de découvrir la vérité.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/