2 min de lecture François Fillon

Affaire Fillon : "Ce sont des boucs-émissaires" assure l'avocat de Penelope sur RTL

INVITÉ RTL - Pierre Cornut-Gentille, l'avocat de Penelope Fillon, a reconnu "une terrible déception" après le verdict rendu par le tribunal dans l'affaire Fillon et estime qu'"il n'y a pas la moindre nuance dans ce jugement".

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Affaire Fillon : "Ce sont des boucs-émissaires" assure l'avocat de Penelope sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Quentin Marchal

Au lendemain du verdict de l'affaire Fillon, ce lundi 29 juin, où François et Penolope Fillon ont été reconnus coupables de "détournements de fonds publics" et "d’abus de biens sociaux" et ont respectivement écopé de cinq ans de prison, dont deux ferme, et de trois ans de prison avec sursis, l'avocat de l'épouse de l'ancien Premier ministre a affirmé que c'était "une terrible déception".

Me Pierre Cornut-Gentille considère que "l'emploi de Penelope Fillon était loin d'être fictif" et souligne que "le tribunal reconnait qu'elle a exercé une activité réelle auprès de son mari mais il lui dénie toute valeur". "On ne nous a rien concédé et il n'y a pas la moindre nuance dans ce jugement" a-t-il également regretté en estimant que "ce sont des boucs-émissaires".

"Il fallait peut-être admettre que les emplois familiaux à l'Assemblée étaient une pratique courante" a ajouté Pierre Cornut-Gentille en soulignant que cette pratique était désormais interdite par la loi. Selon lui, "les parquets, qui jusque-là n'avaient rien eu à redire sur les emplois familiaux des parlementaires, ont décidé, dans des conditions de rapidité extrême, de le mettre en examen et de le juger sévèrement". 

Cornut-Gentille évoque un "excès absurde"

Sans vouloir désigner cette affaire comme étant un procès politique, Pierre Cornut-Gentille affirme qu'"au point de départ, les conditions dans lesquelles Madame Houlette l'a révélé, où elle explique qu'elle a subi des pressions très lourdes, ont été d'une rapidité jamais vue pour ouvrir une information". 

Il estime que cette information a été faîte pour "la désignation d'un juge, qui est le seul dont tout le monde savait au palais de justice qu'il était capable de mettre un candidat à l'élection présidentielle en examen en moins de 15 jours, ce qui ne s'est jamais vu". Il estime, concernant ce procès, que "tout le monde a compris qu'on était dans l'excès le plus absurde".

Concernant sa cliente, Pierre Cornut-Gentille informe que Penelope Fillon est "une femme courageuse qui ne se plaint jamais [...] et elle m'a dit de faire appel parce que la procédure d'appel saura corriger les erreurs des tribunaux et des premiers juges".

Le directeur du parquet national financier, Jean-François Bohnert, sera l'invité de Thomas Sotto à 18h15, ce mardi 30 juin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Penelope Fillon Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants