2 min de lecture François Fillon

Affaire Fillon : François et Penelope Fillon jugés coupables

L'ex-premier ministre a été condamné à cinq ans de prison dont deux ferme et Penelope Fillon à trois ans de prison avec sursis.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Affaire Fillon : François et Penelope Fillon jugés coupables Crédit Image : Thomas SAMSON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

L'ancien Premier ministre François Fillon et son épouse Penelope ont été reconnus coupables à Paris dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs qui avait empoisonné la campagne présidentielle du candidat de la droite en 2017.  

Le tribunal correctionnel a décidé de rendre son jugement ce lundi 29 juin en début d'après-midi, après avoir tacitement rejeté les demandes de réouverture des débats présentées par la défense pour faire la lumière sur d'éventuelles "pressions" pendant l'enquête.  

L'ex-premier ministre a été condamné à cinq ans de prison dont deux ferme. Penelope Fillon est quant à elle, condamnée à 3 ans de prison avec sursis pour ses emplois fictifs. Les époux Fillon et leur co-prévenu Marc Joulaud, l'ancien suppléant de François Fillon dans la Sarthe, ont été en outre condamnés à rembourser plus d'un million d'euros à l'Assemblée nationale.  

Le couple Fillon fait appel de sa condamnation

François et Penelope Fillon ont annoncé dans la foulée faire appel de leurs condamnations. Donné favori à la présidentielle de 2017, le chantre de la droite conservatrice avait finalement été éliminé au premier tour, après une campagne minée par cette affaire révélée par Le Canard Enchaîné. La défense espérait rebondir sur de récentes déclarations d'Éliane Houlette, ancienne patronne du PNF, qui a fait état de "pressions" procédurales de son autorité de tutelle, le parquet général, pendant cette enquête sensible. 

À lire aussi
François et Penelope Fillon, le 24 février 2020 justice
Affaire Fillon : "La justice a fonctionné de façon indépendante", estime le CSM

Ce que décrit Éliane Houlette, notamment des demandes pressantes de remontées d'informations, n'a rien d'illégal mais a relancé dans le clan Fillon les accusations d'instrumentalisation de la justice et conduit Emmanuel Macron à saisir pour avis le Conseil supérieur de la magistrature

Le 10 mars, le PNF avait dénoncé le "profond sentiment d'impunité" de celui qui avait "fait de la probité une marque de fabrique" et a requis contre lui cinq ans de prison, dont deux ferme, 375.000 euros d'amende et dix ans d'inéligibilité. Une peine non aménageable. Trois ans avec sursis et 375.000 euros d'amende ont été requis contre son épouse. Et deux ans avec sursis et 20.000 euros d'amende contre Marc Joulaud, maire sortant de Sablé-sur-Sarthe. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Penelope Fillon Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants