1 min de lecture Faits divers

VIDÉOS - Brésil : les images spectaculaires du braquage d’une banque

Une trentaine de malfaiteurs ont pris d'assaut une banque dans la nuit de lundi à mardi 1er décembre dans une ville au sud du Brésil. Plusieurs ouvriers ont été pris en otage.

Les forces de l'ordre sur la scène du braquage d'un banque, survenue à Criciuma au sud du Brésil le 1er décembre.
Les forces de l'ordre sur la scène du braquage d'un banque, survenue à Criciuma au sud du Brésil le 1er décembre. Crédit : Guilherme HAUN / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Une trentaine d’hommes ont réalisé un braquage impressionnant au sud du Brésil, dans la ville de Criciuma, capitale de l'État de Santa Catarina. Dans la nuit de lundi à mardi 1er décembre, les malfaiteurs ont utilisé des armes lourdes et des explosifs pour attaquer une banque. Des tirs ont été échangés avec les forces de l’ordre alors que les braqueurs ont pris en otage des ouvriers qui se trouvaient à proximité. 

Cette ville de 217.000 habitants a ainsi connu un déchaînement de violences : "Cela a été extrêmement violent. Vers minuit, une trentaine de délinquants a mené un assaut en utilisant des armes lourdes et des explosifs" pour ouvrir les coffres, a déclaré à la télévision TV Globo le commissaire Anselmo Cruz, de la police locale. Heureusement, aucune victime n’est à déplorer : les autorités ont rapporté deux blessés, un policier et un gardien de la sécurité. 

Des ouvriers pris en otage

Plusieurs ouvriers, qui étaient en train de repeindre un passage piéton, ont été pris en otage par ces individus lourdement armés : l’un des travailleurs a été forcé de transporter le butin (qui n’a pas encore été précisé par les autorités) vers les véhicules à bord desquels les cambrioleurs ont pris la fuite, rapporte le site d'informations G1.

Si la police a pu retrouver plus tard les voitures abandonnées, elle recherchait encore activement les braqueurs en fin de matinée. Par ailleurs, quatre personnes ont tenté de récupérer 810.000 reais (environ 128.000 euros) tombés sur la chaussée pendant l’affrontement. Interpellées, on ignore si elles étaient liées aux assaillants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Braquage Explosion
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants