2 min de lecture Coronavirus États-Unis

Trump contaminé : une réception à la Maison-Blanche a-t-elle viré au cluster ?

La presse américaine a relayé des images d'une réception à la Maison-Blanche sans mesures sanitaires, et ce 6 jours avant le dépistage positif de Donald Trump au coronavirus.

150 personnes assistaient à l'intronisation d'Amy Coney Barret comme candidate de Trump à la Cour suprême le 26 septembre 2020 à la Maison-Blanche
150 personnes assistaient à l'intronisation d'Amy Coney Barret comme candidate de Trump à la Cour suprême le 26 septembre 2020 à la Maison-Blanche Crédit : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Donald Trump est atteint par la Covid-19 et est hospitalisé depuis samedi 3 octobre. Depuis, les messages de soutien affluent de tous ses homologues dans le monde mais aussi de la part de ses ennemis politique aux États-Unis. Mais déjà, la presse US tente d'identifier le moment qui aurait pu voir le président américain être contaminé.

Réfractaire de longue date aux mesures sanitaires, Donald Trump a même fait du non-port du masque une marque de sa défiance contre les "sachants", les démocrates prudents et l'OMS qu'il accuse de dramatiser la situation. Une posture que le milliardaire aurait assumé selon le livre du journaliste Bob Woodward. 

Donald Trump aurait donc minimisé la gravité de la pandémie pour ne pas créer la panique, mais était conscient qu'il s'agissait d'un "truc mortel". Mais est-il allé jusqu'à prendre des risques pour sa santé ? En tout cas, les images d'une cérémonie organisée le 26 septembre à la Maison-Blanche démontrent une attitude laxiste des invités vis-à-vis de la distanciation sociale et du port du masque.

Des accolades et une réception en intérieur

Lors de l'intronisation de Amy Coney Barrett comme candidate de Donald Trump à la Cour suprême, au Rose Garden de la Maison-Blanche, les personnes présentes dans l'assistance étaient très majoritairement sans masque, et aucune distanciation sociale n'était respectée ce 26 septembre. Et en faisant l'inventaire des personnes présentes, les médias américains ont pointé des "coïncidences".

À lire aussi
Un golden retriever (illustration) Coronavirus États-Unis
Aux États-Unis, un hôpital recrute un chien pour réconforter les soignants

Melania Trump, la conseillère Hope Hicks, le conseiller Chris Christie, l'ex-conseillère Kellyanne Conway, le directeur de campagne Bill Stepien et trois journalistes accrédités ce jour-là se sont révélés positifs à la Covid-19, relaie Ouest-France. Le journal rappelle que 6 jours plus tard, Donald et Melania Trump ont été dépistés positifs au coronavirus et le président hospitalisé. 

"En ne rendant pas obligatoires les masques et la distanciation physique, ils ont créé un faux climat de confiance à la Maison-Blanche", regrette Ali Nouri, président de la Fédération des scientifiques américains. 

Ainsi, 150 personnes ont participé à la cérémonie en extérieur, certains multipliant poignées de mains et "hugs" (accolades). par ailleurs, The New York Times indique également qu'une réception a eu lieu à l'intérieur de la Maison-Blanche, en comité restreint mais sans distanciations. 

Le quotidien américain précise qu'on ne connaît pas le moment exact de la contamination de Donald Trump, mais ajoute que "la transmission du virus a tendance à se faire à l’intérieur, et les rassemblements où les invités ne portent pas de masques". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis États-Unis Donald Trump
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants