1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Sibérie : les restes d'un "homme-oiseau" vieux de 5.000 ans retrouvés
1 min de lecture

Sibérie : les restes d'un "homme-oiseau" vieux de 5.000 ans retrouvés

Le squelette, découvert dans l'ouest de la Sibérie, était accompagné de becs et de têtes d'oiseaux, disposés tel un collier ou une coiffe, autour de la tête.

Novosibirsk dans l'ouest de la Sibérie.
Novosibirsk dans l'ouest de la Sibérie.
Crédit : RTL.fr

Les chercheurs l'ont surnommé Birdman ("homme-oiseau"). À Novosibirsk dans l'ouest de la Sibérie, des archéologues ont découvert un squelette humain vieux de 5.000 ans dans ce qui semble être un cimetière de la culture Odinov, rapporte The Siberian Times. Sa particularité : sa dépouille était accompagnée de becs et de têtes d'oiseaux, quelque chose que ces chercheurs n'avaient encore jamais observé lors de leurs fouilles.

Ils supposent que les becs et têtes d'oiseaux formaient une sorte de collier, voire une coiffe, autour de la tête de la dépouille : "C'était peut-être un collier qui protégeait son propriétaire lorsqu'il était en vie", explique au journal Lilia Kobeleva de l'Institut d'archéologie et d'ethnographie de Novosibirsk ; ou il s'agissait d'une sorte de chaman.

La culture Odinov était dominante à l'âge de bronze. Il s'agissait d'une population de chasseurs qui pratiquaient l'élevage d'animaux, le travail du bronze et de la céramique.

"Des sortes de prêtres"

Un peu plus loin, les archéologues ont également trouvé la dépouille d'un autre homme adulte, entouré de plusieurs objets dont une sorte de paire de lunettes. Ils pensent qu'il pourrait s'agir d'un masque funéraire ou d'un casque. Des pierres polies en forme de lune ont également été trouvées près de la dépouille, ce qui la rend elle aussi exceptionnelle. 

À lire aussi

"Les deux hommes devaient avoir des rôles spéciaux dans la société", suggère Lilia Kobeleva auprès du Siberian Times. "Ils étaient peut-être des sortes de prêtres", dit-elle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/