1 min de lecture Russie

Russie : l'opposant Alexeï Navalny est sorti du coma artificiel

Plusieurs États européens soupçonnent la Russie d'être à l'origine de l'empoisonnement de cet opposant de Vladimir Poutine. Une accusation que réfute le Kremlin.

L'opposant russe Alexeï Navalny
L'opposant russe Alexeï Navalny Crédit : Maxim ZMEYEV / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont et AFP

"La condition d'Alexei Navalny s'est améliorée", selon l'Hôpital universitaire de la Charité de Berlin, qui annonce que le militant russe a été sorti du coma artificiel et cessera "par étapes" d'être sous respirateur artificiel.

L'opposant au régime de Vladimir Poutine avait été transféré en Allemagne, en provenance d'un hôpital sibérien, après avoir subi un empoisonnement à un neurotoxique au mois d'août. L'hôpital, qui le soigne depuis le 22 août, a aussi précisé qu'Alexeï Navalny "réagit quand on lui parle".

L'État allemand affirme qu'il existe des "preuves sans équivoque" de l'utilisation d'un neurotoxique "type Novitchok" pour empoisonner cet opposant. Le Kremlin rejette les accusations lancées à son égard, et demande, à l'Allemagne notamment, que sa responsabilité soit prouvée.

D'autres États, dont la France et Royaume-Uni, ont appelé à ce que les responsables de cet empoisonnement soient "traduits en justice" et à l'ouverture d'une enquête à ce sujet. Le président Américain, Donald Trump, affirme en revanche ne "pas encore avoir vu de preuves" qui accableraient la Russie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Vladimir Poutine Allemagne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants