1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Royaume-Uni : un grand-père de 85 ans cumule plusieurs millions de vues sur TikTok
2 min de lecture

Royaume-Uni : un grand-père de 85 ans cumule plusieurs millions de vues sur TikTok

VU DANS LA PRESSE - Un grand-père fait fureur sur TikTok grâce à ses reprises de classiques au piano, enregistrées depuis sa résidence au Royaume-Uni.

L'octogénaire a désormais son propre compte sur TikTok, où les internautes ne tarissent pas d'éloge sur son talent.
L'octogénaire a désormais son propre compte sur TikTok, où les internautes ne tarissent pas d'éloge sur son talent.
Crédit : Georges GOBET / AFP
Charline Vergne

Pianiste à ses heures perdues, Alan Melinek, 85 ans, s'est laissé convaincre par ses petits-enfants : il a désormais son propre compte sur TikTok, où les internautes ne tarissent pas d'éloges sur son talent. 

C'est Radio classique qui a repéré les prouesses que l'octogénaire partage sur le réseau social, via le compte @Pianograndad. Sur les vidéos, en ligne depuis la mi-février, on le voit interpréter des morceaux classiques et du jazz. Ce passionné de musique exerce sa pratique sur un piano 1/4 de queue, depuis son domicile, situé à Watford, dans le nord-est londonien, précisent nos confrères. 

Ses vidéos sont extrêmement appréciées et commentées par les utilisateurs de TikTok, réseau social prisé par les plus jeunes. Elles ont déjà été visionnées par plus de 800.000 abonnés. Quant à celles où il interprète des morceaux de Frédéric Chopin - son compositeur préféré - elles cumulent, à elles seules, plusieurs dizaines de milliers de vues. 

Un hommage à son épouse décédée d'un cancer

Parmi les morceaux qui ont le plus conquis son public, on retrouve le Rondo à la turque écrit par Mozart ; mais aussi L’étude révolutionnaire (n°12), La Polonaise n° 6 (Héroïque), ainsi que La Nocturne n°2, morceau préféré de son épouse, qui a succombé à un cancer, il y a 15 ans. Ces trois derniers morceaux sont évidemment signés Chopin.

À lire aussi

Alan Melinek fait dans ses vidéos régulièrement appel à la générosité des internautes, pour la lutte contre le cancer. D’ailleurs, c'est en hommage à sa femme, rencontrée dans les années 50, dans le club de jazz où il se produisait en parallèle de ses études pour devenir dentiste, qu'il a continué à jouer, malgré sa disparition, remarque Radio classique

C'est principalement chez lui qu'il s'y adonne, en compagnie de ses cinq filles et 14 petits-enfants. Jusqu'en 2020, Alan Melinek avait aussi pour habitude de jouer, chaque mois, devant une trentaine de membres d’une université du troisième âge. Une activité qui a malheureusement pris fin avec la pandémie de Coronavirus, observe la radio. C'est pour cette raison que l'une de ses petites-filles, à qui il enseigne le piano, a eu l’idée de l’inscrire sur TikTok.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/