1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : le point sur la situation à Kiev
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : le point sur la situation à Kiev

Dans la capitale ukrainienne, une nouvelle frappe a tué six personnes. Le maire a décidé d'instaurer un couvre-feu pendant deux jours alors que la situation se tend.

(Illustration) Un homme passe à vélo dans les ruines d'un centre commercial détruit par une frappe russe à Kiev, le 21 mars 2022
(Illustration) Un homme passe à vélo dans les ruines d'un centre commercial détruit par une frappe russe à Kiev, le 21 mars 2022
Crédit : ARIS MESSINIS / AFP
Guerre en Ukraine : le point sur la situation à Kiev
00:01:34
Emilie Baujard - édité par Aurore Briffod

La pression s'accentue de jour en jour sur Kiev. L'armée russe tente encore d'encercler la capitale mais se heurte à une résistance acharnée des Ukrainiens. Selon l'Institute for the study of war (ISW), un think-tank américain, "les forces russes consolident leurs positions défensives et se préparent à déployer davantage de capacités d'artillerie" autour de la capitale. Selon le ministère de la Défense britannique, l'avancée russe a "calé" au nord-est de Kiev, alors que les troupes de Moscou ont été "repoussées par une résistance ukrainienne féroce" au nord-ouest.

Lundi matin, un centre commercial a été visé et six personnes sont décédées. Jamais une frappe russe n'avait fait autant de victimes dans la capitale ukrainienne. Le bâtiment qui regroupait un supermarché, des enseignes de bricolage et d'habillement a été entièrement soufflé.

Sur place, Tatiana, qui travaillait ici depuis 2 ans, est venue constater les dégâts. "Ce bâtiment est un peu comme ma deuxième maison. Ce n'est pas un site militaire et je ne suis pas un soldat. Les pleurs et les regrets, ce sera pour après la guerre. Là, on est juste en colère", témoigne au micro de notre envoyée spéciale. Autour, les autres immeubles ont été évacués par crainte d'explosions de gaz ou de restes de missiles. Une habitante du quartier craint que la situation n'empire. "Je ne sais pas ce que nous réserve les prochains jours." 

Selon le maire de Kiev, ce bombardement aurait également endommagé six immeubles résidentiels, deux écoles et deux crèches qui se trouvaient à proximité du centre commercial. 

À lire aussi

Cette nouvelle frappe, dans le nord de Kiev, s'apparente à une volonté de détruire la deuxième ligne de défense de la capitale. Une nouvelle fois, la mairie a décidé d'instaurer un couvre-feu de 35 heures. Il entre en vigueur ce lundi soir jusqu'à mercredi 23 mars au matin. 

Depuis le début de la guerre, la moitié des 3,5 millions d'habitants de Kiev auraient fui la ville. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/