1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : le pape François pourrait-il jouer le rôle de médiateur entre Kiev et Moscou ?
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : le pape François pourrait-il jouer le rôle de médiateur entre Kiev et Moscou ?

Ce mardi, le pape s'est entretenu avec le président ukrainien. Ce dernier l'a invité à venir en Ukraine, malgré le conflit qui touche le pays depuis fin février.

Vladimir Poutine, Pape François et Volodymyr Zelensky
Vladimir Poutine, Pape François et Volodymyr Zelensky
Crédit : Montage RTL.fr / AFP
Benoît Leroy & AFP

L'appel au Vatican. Alors que les négociations russo-ukrainiennes semblent être au ralenti, le président Volodymyr Zelensky a appelé ce mardi 22 mars le pape François à s'engager dans un rôle de médiateur afin de faire avancer les négociations entre Kiev et Moscou. Depuis plusieurs jours, le chef d'État ukrainien multiplie les appels à la négociation et martèle son envie de discuter directement avec Vladimir Poutine.

"On apprécierait le rôle médiateur du Saint-Siège pour mettre fin à la souffrance humaine" en Ukraine, a écrit Volodymyr Zelensky sur Twitter à l'issue d'un entretien téléphonique avec le pape. Une déclaration qui résonne d'autant plus alors que, quelques instants plus tôt, le Kremlin a jugé que les pourparlers en cours avec Kiev n'étaient pas assez "substantiels".


Le président ukrainien a encore déclaré avoir informé "sa Sainteté de la situation humanitaire difficile et du blocage des couloirs humanitaires par les troupes russes", tout en le remerciant pour ses "prières pour l'Ukraine et la paix". À noter également, l'invitation de Volodymyr Zelensky - de confession juive - au pape François à "venir dans notre pays dans ce moment très important", a-t-il précisé dans une vidéo diffusée dans la nuit de mardi à mercredi. "Nous pouvons organiser cette visite importante qui apporte un soutien significatif à chacun d'entre nous, chaque Ukrainien".

L'Ukraine, un pays majoritairement orthodoxe

Pays majoritairement orthodoxe, l'Ukraine compte une importante minorité gréco-catholique rattachée au Vatican, qui se concentre dans l'ouest du pays. Troisième Église en Ukraine, cette confession catholique de rite oriental revendique quelque 5,5 millions de fidèles dans cette ex-république soviétique qui comptait environ 40 millions d'habitants avant la guerre. 

À écouter aussi

Presque 9% des Ukrainiens ont indiqué appartenir à cette Église contre 58% pour l’Église orthodoxe indépendante et 25% pour celle rattachée au Patriarcat de Moscou, selon un sondage datant de 2021.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.