1 min de lecture Alimentation

Qu'est-ce que le Fusarium oxysporum, qui menace la production de bananes ?

La Colombie a décrété l'état d'urgence alors qu'un champignon, Fusarium oxysporum, contagieux et sans remède, menace la production de bananes.

Des bananes sur un marché en Ethiopie (illustration)
Des bananes sur un marché en Ethiopie (illustration) Crédit : Eduardo Soteras / FAO / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Il sévissait déjà en Afrique et en Asie, et il s'attaque maintenant à l'Amérique latine. Le champignon Fusarium oxysporum a contraint la Colombie à déclarer l'état d'urgence, alors que 175 hectares de bananeraies souffrent de fusariose de la banane. C'est une des maladies causant le plus de dégâts sur les bananiers, qu'elle tue. 

"La maladie est transmise par du matériel végétal infecté, des spores et des particules de terre contaminées qui se fixent sur les outils agricoles, les chaussures, les véhicules, note l'Organisation mondiale de l'alimentation (FAO). L’irrigation et le drainage ainsi que les inondations constituent aussi des modes importants de diffusion de la maladie."

Dans un rapport, la FAO souligne qu'"une fois la maladie présente dans une plantation, elle peut aisément se propager et rester dans le sol pendant des décennies", les rendant impropres à une replantation. Elle est d'ailleurs très difficile à éradiquer, et touche particulièrement la variété de bananes Cavendish, qui représente la moitié de la production mondiale.

Si l'arrivée du champignon en Colombie inquiète, c'est que l'Amérique latine domine le marché mondiale de la banane. La Colombie est le cinquième exportateur mondial, avec 1,8 million de tonnes en 2017, et l'Amérique Latine et les Caraïbes exportent 15 millions de tonnes, soit plus de 80 % des exportations mondiales selon la FAO. L'an dernier, l'Agence de la santé (ANSES) a émis un avis qui appelait la Guadeloupe et la Martinique à prendre des mesures de prévention, notamment en interdisant les importations de bananes et de bananiers venues des zones infestées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Colombie Fruits et légumes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants