1 min de lecture Parents

VIDÉO - Colombie : des "bébés robots" pour décourager les grossesses adolescentes

La ville de Caldas met à disposition des simulateurs de bébés dans les collèges pour faire prendre conscience aux adolescents de la difficulté d'être parents et ainsi diminuer les grossesses des jeunes filles.

>
Colombie: des bébés robots pour freiner les grossesses précoces Crédit Image : JOAQUIN SARMIENTO / AFP | Crédit Média : CORINNE TAEGER, JOAQUIN SARMIENTO, CHARLOTTE MACHADO / AFPTV / AFP | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

À Caldas, en Colombie, la mairie a mis à disposition un simulateur de bébé dans les collèges afin de décourager les grossesses précoces des adolescentes. L'initiative a été développée dans le cadre d'un projet socio-éducatif qui propose également des ateliers et des cours d'éducation sexuelle. 

À tour de rôle, le temps d'un week-end, des collégiens prennent soin de ce "bébé robot",  un baigneur en caoutchouc équipé d'un dispositif électronique, comme si c'était leur enfant. "Cette expérience a été trop dure ! Être maman ou papa n'est pas facile. C'est horrible, horrible ! Le bébé n'arrête pas de pleurer et il faut tout le temps en prendre soin", explique Susana Ortegon, 13 ans. Au total, plus de 1.200 mineurs ont suivi ces cours à Caldas, et le programme est destiné à des jeunes de deux sexes et n'est pas obligatoire. 

"Grâce à cette stratégie, nous avons réussi à diminuer fortement le nombre de grossesses adolescentes", estime le secrétaire municipal de la Santé, Juan Carlos Sanchez. En 2017, quand le programme a été lancé, la municipalité enregistrait 168 grossesses de jeunes filles de 13 à 19 ans, puis 141 l'an dernier, selon le responsable. 

L'expérience n'a-t-elle pas l'effet inverse ?

Les simulateurs sont programmés pour se comporter comme un nouveau-né : ils crient pour être nourris, quand leurs couches ont besoin d'être changées ou pour être réconfortés. "C'est une expérience très réaliste et il y a des personnes qui peuvent la prendre à l'opposé", penser qu'un vrai bébé "serait une compagnie", estime une adolescente. 

À lire aussi
La boîte de nuit O'Club, à Toulouse insolite
Toulouse : une jeune femme accouche dans une boîte de nuit

Selon une étude publiée par la revue scientifique The Lancet en août 2016, les jeunes filles qui participent au programme des "bébés robots" peuvent en fait tomber plus fréquemment enceintes que les autres. Juan Carlos Sanchez admet que les "simulateurs" ne sont pas suffisants comme "stratégie unique". "Mais avec ce que nous mettons en oeuvre en parallèle, ça a plutôt réussi et de ce fait, nous poursuivons l'intervention pour une troisième année", ajoute-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parents Grossesse Colombie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants