2 min de lecture Présidentielle américaine

Primaire démocrate : le débat tourne en faveur de l'outsider Pete Buttigieg

Les cartes sont redistribuées au sein de la primaire démocrate. Le trio Biden-Warren-Sanders, les 3 favoris dans les sondages, doit désormais composer avec le jeune Pete Buttigieg.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Un Air d'Amérique du 16 octobre 2019 Crédit Image : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Noé Blouin

Les candidats démocrates en lice pour la primaire de leur parti ont débattu en direct à la télévision américaine, mardi 15 octobre. Premier changement depuis juin : Joe Biden n'est plus en tête dans les sondages. Son élan est un peu retombé, son âge soulève des questions, son profil centriste paraît fade chez beaucoup de jeunes électeurs et le fait qu'il soit pris pour cible par Donald Trump, qui essaye de le salir avec des affaires, l'a beaucoup affaibli.

La nouvelle favorite des intentions de vote des démocrates est Elizabeth Warren. Plus à gauche que l'ancien vice-président d'Obama, la sénatrice a également distancé Bernie Sanders, qui se situe à la même place sur l’échiquier politique, mais qui a été victime d'une crise cardiaque il y a peu.

Warren a donc été la cible principale des autres candidats, qui l'avaient jusque-là épargnée, lors de ce dernier débat télévisé. Elle a été attaquée sur plusieurs sujets importants comme l'assurance santé ou la fiscalité, notamment à propos d'une taxe sur les riches qu'elle souhaiterait mettre en place. Outre Joe Biden, c'est Pete Buttigieg, 4ème dans les sondages, qui a le plus contredit la sénatrice. Ce dernier a réalisé son meilleur débat et sûrement le meilleur moment de sa campagne jusqu'à présent.

Une alternative à Joe Biden

Âgé de 37 ans, il est le maire d'une petite ville de l'Indiana. Ce militaire de carrière, très diplômé, n'a aucune expérience à Washington, ce qui n'est pas forcément un défaut. Pete Buttgieg se pose comme le représentant du Midwest, des électeurs qui n'en peuvent plus des palabres politiques du gouvernement qui ne mènent à rien. D'un côté, il attaque Warren en lui disant que ses idées trop à gauche sont irréalistes et n'ont aucune chance d'être acceptées par une majorité d'Américains, de l'autre, il attaque Biden, de 40 ans son aîné, en lui reprochant d'incarner le statu quo.

À lire aussi
Joe Biden s'impose comme le favori à la primaire démocrate Présidentielle américaine
Primaire démocrate : Joe Biden plus que jamais favori


S'il est peu probable que Pete Buttigieg soit élu, il n'est pas non plus un candidat quelconque. Pendant le débat, lorsque fut abordé le sujet du Moyen-Orient et des enjeux militaires, il était plus solide, plus claire et parlait avec plus d'autorité que ses concurrents. Lui-même vétéran de la guerre en Afghanistan, il semblait plus qualifié que ses homologues qui siègent ou qui ont siégé au Congrès.

Dans la course à la présidentielle 2020, il y a désormais une échappée à quatre : trois septuagénaires et un trentenaire. Pete Buttigieg semble être aujourd'hui l'alternative la plus crédible à Joe Biden pour l'électorat centriste. Si ce dernier est emporté par les affaires que Donald Trump tente de mettre à jour, son cadet pourrait prendre l'ascendant sur lui, et à partir de là tout est possible.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine États-Unis Primaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants