2 min de lecture Coronavirus États-Unis

Présidentielle américaine : Trump annule la convention républicaine qui doit l'introniser

Face à la flambée de l'épidémie de Covid-19 aux États-Unis, le président américain a décidé d'annuler la "grande" convention de Jacksonville (Floride).

Devant la flambée du coronavirus, Donald Trump a décidé d'annuler la convention d'investiture du Parti républicain
Devant la flambée du coronavirus, Donald Trump a décidé d'annuler la convention d'investiture du Parti républicain Crédit : ALEX EDELMAN / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Le temps du scepticisme face à l'épidémie de coronavirus semble être dépassé du côté de la Maison-Blanche. Après avoir concédé mercredi 22 juillet que "ça va sûrement, malheureusement, empirer avant de s'améliorer", Donald Trump a pris une décision symbolique jeudi en annonçant l'annulation de la "grande convention républicaine du 3 novembre à Jacksonville, en Floride. 

La grand messe du parti conservateur était censée introniser officiellement le président américain comme candidat de son camp à la présidentielle de novembre prochain. Son annulation est la conséquence de la flambée de l'épidémie de Covid-19 dans le sud des États-Unis, notamment en Floride. 

"Nous n'allons pas faire une grande convention publique en tant que telle, ce n'est pas le moment", a-t-il déclaré, en estimant qu'il était de son devoir de président de "protéger les Américains".

Les conventions des deux camps seront en ligne

"Le timing pour cet événement n'est pas bon, vu ce qui s'est produit récemment. Cela ne va pas", a encore justifié Donald Trump. La convention républicaine était initialement prévue à Charlotte en Caroline du Nord, du 24 au 27 août, mais le gouverneur démocrate de l'État avait souhaité un format réduit pour respecter les recommandations sanitaires.

À lire aussi
Aux États-Unis, les Américains noirs sont le plus durement touchés par l'épidémie de coronavirus. Coronavirus États-Unis
Coronavirus aux États-Unis : la barre des 200.000 morts passée, le double attendu

En réponse à cette décision jugée disproportionnée, Donald Trump a décidé de déplacer l'évènement en Floride au début du moins de juin. Une période durant laquelle le président était encore du genre à minimiser la gravité de l'épidémie dans le pays. 

Récemment, il a toutefois fait une volte-face. L'annulation de la convention entre dans cette logique. Néanmoins, Charlotte abritera certains événements par respect de certains contrats signés. Et Donald Trump a par ailleurs assuré que des meetings en ligne seraient organisés

Les démocrates avaient pris les devant, il y a déjà un mois. Prévue à Milwaukee dans le Wisconsin du 17 au 20 août, elle sera quasiment intégralement virtuelle. L'ex-vice président Joe Biden y acceptera en personne sa désignation comme candidat du parti.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis Donald Trump Présidentielle américaine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants