1 min de lecture Présidentielle américaine

États-Unis : Donald Trump balaie un nouveau sondage très défavorable pour lui

Donald Trump a de nouveau balayé un sondage le montrant en difficulté croissante face à son rival démocrate Joe Biden.

Donald Trump. lors d'un meeting à Tulsa.
Donald Trump. lors d'un meeting à Tulsa. Crédit : Nicholas Kamm / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

"Ce sont des sondages bidon". Le président républicain Donald Trump a de nouveau balayé d'un revers de manche un nouveau sondage le montrant en difficulté croissante face à son rival démocrate Joe Biden, dans une interview diffusée dimanche sur Fox News. Dans ce même entretien, il a refusé de dire qu'il accepterait les résultats sortis des urnes, répétant son inquiétude sur d'éventuelles fraudes favorisées selon lui par le vote par correspondance.

"Non, il faudra que je voie", a-t-il affirmé, répétant la position très controversée qu'il avait adoptée avant le scrutin de 2016 qu'il avait remporté. "D'abord et avant tout, je ne suis pas en train de perdre, car ce sont des sondages bidon", a assuré le milliardaire, interrogé par le journaliste Chris Wallace sur une enquête d'opinion montrant Joe Biden le devançant de huit points, à 49% contre 41%.

"Biden est incapable d'aligner deux phrases à la suite", a ensuite attaqué le président américain qui, invité à préciser s'il considérait son adversaire "sénile", n'est cependant pas allé jusque-là. "Je ne veux pas dire cela, je dirais qu'il n'est pas compétent pour être président. Pour être président, il faut être vif d'esprit, solide, et bien d'autres choses. Il ne sort même pas de son sous-sol", a critiqué Donald Trump.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Donald Trump Joe Biden
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants