1 min de lecture Donald Trump

Coronavirus aux États-Unis : Trump défend le port du masque

Donald Trump a défendu publiquement le masque contre le coronavirus, ce lundi 20 juillet, évoquant un geste "patriotique".

Donald Trump a porté un masque en public pour la première fois le 11 juillet 2020.
Donald Trump a porté un masque en public pour la première fois le 11 juillet 2020. Crédit : ALEX EDELMAN / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

Donald Trump, qui est accusé d'être dans le déni face à la gravité et la persistance de l'épidémie de coronavirus aux États-Unis, a opéré un changement de communication ce lundi 20 juillet en défendant publiquement le port du masque. Il a évoqué un geste "patriotique".

"Beaucoup de gens disent qu'il est patriotique de porter un masque quand il est impossible d'exercer la distanciation sociale. Et personne n'est aussi patriote que moi, votre président préféré", a-t-il écrit dans un tweet illustré par une photo de lui-même portant un masque.

Le président des États-Unis affichait depuis le début de la pandémie une position ambiguë sur le sujet, mais il était apparu pour la première fois en public avec un masque le 11 juillet dernier. Toutefois, s'il semble avoir revu sa position sur le port du masque, il a refusé de le rendre obligatoire au niveau national, au nom de la "liberté" individuelle.

"Nous sommes unis dans notre effort pour vaincre l'invisible virus chinois", a-t-il ajouté dans une tentative de se montrer rassembleur, en utilisant au passage la formule qu'il affectionne pour imputer à la Chine la responsabilité de la maladie.

À lire aussi
États-Unis
Les infos de 18h - États-Unis : ces partisans de Trump qui croient en sa revanche

Melania Trump avait, elle, défendu le port du masque et la distanciation sociale mardi 14 juillet en postant une photo d'elle, masquée, sur Instagram.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump États-Unis Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants