2 min de lecture États-Unis

Présidentielle américaine : Obama appelle au vote contre Trump qui ment "tous les jours"

L'ancien président démocrate a livré un réquisitoire contre son successeur, appelant à la mobilisation le jour du vote, et ne pas miser sur les sondages favorables.

Barack Obama à Oakland, en Californie, le 19 février 2019.
Barack Obama à Oakland, en Californie, le 19 février 2019. Crédit : Josh Edelson / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

À une dizaine de jours de l'élection présidentielle américaine, Barack Obama renforce son discours en faveur du candidat démocrate Joe Biden. L'ancien président des États-Unis appelle à la mobilisation de l'électorat, et avertit contre un relâchement de la mobilisation devant des sondages favorables au ticket Biden-Harris. 

"Nous ne pouvons faire preuve de complaisance", a-t-il lancé depuis Philadelphie mercredi 21 octobre, à 13 jours de l'élection présidentielle qui opposera Donald Trump, le président sortant, à Joe Biden. "Je ne m'intéresse pas aux sondages", a-t-il ajouté. Barack Obama a rappelé que les chiffres étaient déjà positifs envers Hillary Clinton en 2016, avant que l'ex-première dame ne soit finalement battue. 

"Beaucoup de gens sont restés chez eux, ont été flemmards et complaisants", a-t-il souligné. "Pas cette fois ! Pas lors de cette élection !", a-t-il martelé. "Nous avons 13 jours jusqu'à l'élection la plus importante de notre vie", a-t-il lancé, avant de prononcer un réquisitoire virulent contre Donald Trump.

Trump "ment tous les jours"

Car depuis quelques semaines, Barack Obama a passé la vitesse supérieure et n'a plus eu aucune retenue au moment d'évoquer le mandat de Donald Trump. "Ce n'est pas la télé-réalité, c'est la réalité !", a-t-il dit. "Et nous devons vivre avec les conséquences de (Donald Trump), qui s'est montré incapable de prendre son poste au sérieux".

À lire aussi
La traditionnelle dinde de Thanksgiving Thanksgiving
Coronavirus au Canada : l'explosion des cas est-elle vraiment dûe à Thanksgiving ?

"Tweeter en regardant la télévision ne résout pas les problèmes", a-t-il ajouté, dénonçant l'attitude du président républicain. "Notre démocratie ne pourra fonctionner si les gens qui sont censés être nos dirigeants mentent tous les jours et inventent des tas de choses", a-t-il dénoncé, mettant en garde contre le risque d'une accoutumance.

"Avec Joe Biden et Kamala Harris, vous n'aurez pas à vous préoccuper des choses folles qu'ils disent tous les jours", a-t-il dit. "Ce ne sera pas aussi épuisant".

Pour le troisième jour consécutif, Joe Biden n'avait rien mercredi à son programme public, tandis que le président républicain continuait de sillonner les États-Unis, à la veille du dernier débat très attendu entre les deux candidats.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Barack Obama
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants