1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Nouvelle-Zélande : le hérisson, une espèce nuisible dont le pays veut se débarrasser
1 min de lecture

Nouvelle-Zélande : le hérisson, une espèce nuisible dont le pays veut se débarrasser

VU DANS LA PRESSE - La Nouvelle-Zélande entend bien se débarrasser des hérissons, considéré comme une espèce nuisible au même titre que le rat.

L'hérisson reste une espèce menacée
L'hérisson reste une espèce menacée
Crédit : Flickr
Nicolas Barreiro

L'Océanie est peuplée d'espèces invasives, nuisibles pour l'équilibre de la biodiversité, importées par les colons occidentaux. C'est le cas du lapin, du chat, du renard ou encore du dromadaire en Australie. Leurs voisins néo-zélandais ont de leur côté déclaré la guerre au hérisson, un mammifère particulièrement vorace.

Le pays s'est fixé pour objectif de venir à bout de l'espèce en un an, dans les 2.300 hectares du bassin de Mackensie, au centre de l’île du Sud. Selon le site néo-zélandais Stuff, relayé par Courrier International, ce programme d'éradication doit débuter au mois de juillet et pourrait se développer ailleurs dans le pays.

Au nord, la municipalité d'Auckland a inscrit le hérisson à la liste des espèces nuisibles, au même titre que l'opossum ou le rat. "Ils sont de fait des prédateurs extrêmement destructeurs et des nuisibles dont nous devons absolument nous débarrasser", affirme Tim Lovegrove, chercheur rattaché au conseil municipal, auprès de la chaîne TVNZ

Une menace pour les espèces natives

À l'origine, la Nouvelle-Zélande ne dénombrait aucun mammifère, à l'exception de quelques chauves-souris. Ainsi, "sa population d’oiseaux s’est adaptée à cet état de fait, certains, comme le kiwi, ne volant pas ou nichant à même le sol", décrit le Guardian. Ce constat suffit à expliquer le carnage qu'ont réalisé les différentes espèces importées par les colons, dont le hérisson.

À lire aussi

La boule de piques, en plus de s'attaquer à d'autres espèces qui ne sont pas prédisposées à se défendre face à lui, peut aussi voler la nourriture des autres animaux. C'est le cas pour le kiwi, cet oiseau symbolique de la Nouvelle-Zélande, à qui le hérisson dérobe les insectes et n'hésite pas à s'en prendre également à ses œufs. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/