1 min de lecture Environnement

Les pesticides nuisent à des organismes vitaux dans les sols, selon une nouvelle étude

VU DANS LA PRESSE - Les chercheurs estiment que l'on n'étudie pas assez les conséquences des produits chimiques sur ces "héros méconnus".

Le ver de terre contribue à la qualité de la terre (image d'illustration)
Le ver de terre contribue à la qualité de la terre (image d'illustration) Crédit : Stephane Vitzthum / Biosphoto / Biosphoto via AFP
Florine Boukhelifa Journaliste

Les chercheurs se sont intéressés aux vers de terre, coléoptères, collemboles et autres organismes vivants, des "héros méconnus" de l'environnement. Selon une nouvelle étude parue mardi 4 mai dans la revue Frontiers in Environmental Science, les pesticides causent des dommages considérables sur ces minuscules créatures, à l'origine pourtant de toute vie sur Terre et permettant de maintenir les sols en bonne santé.

En décembre dernier déjà, un rapport édité par les Nations unies alertait sur l'avenir "sombre" des sols, si aucune mesure d'urgence n'était prise pour mettre fin à leur dégradation, rappelle The Guardian. Cependant, très peu d'études prennent en compte ce paramètre lors de l'évaluation de l'impact environnemental des pesticides, alors que près d'un quart de la biodiversité de la planète se trouve dans ces sols.

"Le niveau de préjudice que nous constatons est beaucoup plus important que je le pensais. Les sols sont incroyablement importants. Mais la façon dont les pesticides peuvent nuire aux invertébrés du sol est beaucoup moins couverte que les pollinisateurs, les mammifères et les oiseaux. Il est extrêmement important que cela change", a constaté Nathan Donley, auteur de cette nouvelle étude.

Une analyse de 400 études sur les pesticides

Pour leur travail, les chercheurs ont analysé près de 400 études sur les effets des produits chimiques agricoles sur les invertébrés non ciblés qui vivent au moins une partie de leur vie dans le sol. Au total, l'étude a porté sur plus de 275 espèces et 284 pesticides, excluant néanmoins les produits interdits aux États-Unis, menant à 2.800 "paramètres tests".

À lire aussi
espace
Mission Tianwen-1 : le robot chinois a atterri sur Mars

Résultats, les scientifiques estiment que 71% des différents paramètres testés présentent des effets négatifs de l'exposition aux pesticides, 28% n'ont aucun effet significatif, tandis que le dernier 1% présente des effets positifs. Les vers de terre sont particulièrement atteints par les insecticides et certains herbicides et fongicides, avec 84% de paramètres négatifs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Biodiversite Pesticides
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants