2 min de lecture International

Maroc : en plein Covid, le roi achète un hôtel particulier à 80 millions d'euros

Alors que le roi du Maroc a acheté en juillet dernier un hôtel particulier parisien pour 80 millions d'euros, la colère monte au sein du peuple marocain.

Mohammed VI en novembre 2016
Mohammed VI en novembre 2016 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Aude Solente

Le roi du Maroc, Mohammed VI, exaspère la population marocaine qui s'indigne contre son goût prononcé pour le luxe sur les réseaux sociaux du pays. La raison de cette colère : l'achat par le roi d'un hôtel particulier à Paris pour la modique somme de ... 80 millions d'euros

Les temps sont durs au Maroc. Face à l'épidémie de Coronavirus, Mohammed VI a demandé, comme le rappelle le Courrier International, à sa population de se serrer la ceinture. Alors que le pays traverse une crise sociale et économique sans précédent, le 28 juillet dernier, tel que le souligne le site d'information espagnol, El Confidencial, le roi demandait aux Marocains "de rassembler leurs efforts pour faire front face à la pandémie qui affecte profondément les revenus des familles". Et pourtant, il ne semble guère suivre ses propres conseils puisque la veille, il achetait cet hôtel particulier de grand luxe

2 145 m² sur trois niveaux, 229 m² de terrasses, un jardin, une dizaine de pièces, une piscine couverte, un grand salon de jeux et un spa : voici le nouvel achat immobilier de Mohammed VI. Un bien qui, selon El Confidencial, appartenait avant lui  à “Khaled ben Sultan Al-Saoud, membre de la famille royale d’Arabie Saoudite et ancien vice-ministre de la Défense”.

Et si l'achat a été effectué discrètement via une société française appartenant au roi du Maroc, le peuple marocain s'en est rapidement indigné. Alors que la presse nationale, surveillée de près par le pouvoir, n'a pas réagi, le journaliste indépendant Salah Elayoubi s'est fait l’écho de la sourde colère montant dans le pays, sur son blog

À lire aussi
Le coronavirus "SARS-CoV-2" (illustration) coronavirus
Qu'est ce que le "SADS-CoV", un nouveau coronavirus porcin dangereux pour l'homme ?

En outre, les dernières révélations sur cette affaire, dans la presse internationale, ont durement impacté la réputation du roi et pèsent toujours sur sa cote de popularité. Si son goût pour le luxe et l'extravagance n'est pas nouveau, ce dernier achat semble avoir éveillé la colère du peuple marocain. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Maroc Luxe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants