1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Manifestations anti-confinement : le grand détournement des photos sur les réseaux sociaux
2 min de lecture

Manifestations anti-confinement : le grand détournement des photos sur les réseaux sociaux

FACT CHECKING - Les manifestations ces jours-ci en Espagne ne concernent en rien les mesures sanitaires, mais le soutien à un rappeur catalan emprisonné.

Des manifestants soutenant le rappeur Pablo Hasèl, à Barcelone le 22 février 2021
Des manifestants soutenant le rappeur Pablo Hasèl, à Barcelone le 22 février 2021
Crédit : LLUIS GENE / AFP
Manifestations anti-confinement : le grand détournement des photos sur les réseaux sociaux
03:05
Manifestations anti-confinement : le grand détournement des photos sur les réseaux sociaux
03:05
micro générique
Jean-Mathieu Pernin

C’est un phénomène que l’on rencontre de plus en plus souvent sur les réseaux sociaux : les photos de manifestations anti-confinement. Si certaines sont vraies, la plupart sont des détournements. En se promenant sur les réseaux sociaux, on en voit beaucoup avec toujours les mêmes textes : "un peuple prend son destin en main", "eux, ce ne sont pas des moutons", "libertés"...

Alors pas d’emballement, les plus récentes sont des fausses. Il est courant sur les réseaux sociaux de tromper son monde avec des photos de foule pour dire que son rassemblement a réussi. Ainsi, les photos montrant un rassemblement impressionnant à Bucarest, qui s’est soi-disant tenu le 17 février, ont été vérifiées par l’AFP factuel. Il ne concerne en rien des mobilisations anti-mesures sanitaires puisque ces photos datent du 5 février 2017 et concernaient des protestations contre une réforme de la justice roumaine. 

S'agissant de Barcelone, il y a bien des manifestations en ce moment. Celles dont les clichés sont issus datent du 16 février mais ne concernent en rien les mesures sanitaires, mais le soutien à un rappeur emprisonné pour des messages contre la police et la monarchie. Rien à voir avec la situation épidémique, c’est ce qui s’appelle détourner la réalité pour arriver à ses fins. 

Quel est l'intérêt de diffuser de faux clichés ?

L'objectif ici, ce n'est pas de durer, mais en fait d'installer un doute soudain. Par exemple, le 19 février, sur Facebook, circulent massivement des photos de manifestations très importantes à Madrid. La légende nous dit qu'il s'agit d'un grand rassemblement anti-mesures sanitaires dans la capitale espagnole. On regarde rapidement et on voit une foule, beaucoup de monde, sans gestes barrières, un drapeau espagnol... 

À lire aussi

Et puis après, on passe à autre chose. Mais en fait, si on fait une petite recherche que tout le monde peut faire : une recherche de photos inversées sur un moteur de recherche, on s'aperçoit que ce sont des manifestations contre l'indépendance de la Catalogne en février 2019. 

Peu de manifestations anti-Covid en France

Mais prudence, car ce n'est pas parce que ces clichés illustrent des manifestations imaginaires qu'il n'y a pas eu de protestation ni de confinement. Il y en a bien eu en Espagne en janvier dernier. Au Danemark et aux Pays-Bas, il y a même eu des rassemblements anti-confinement assez violents. C'est désormais plus calme. Mais pour motiver les protestataires, il faut faire croire que le monde entier se soulève contre les mesures de gouvernement et en fait, non. 

En France, les manifestations anti-Covid ne mobilisent que très peu. Mardi, ils étaient une soixantaine à Nice devant la préfecture, pour dire que les chiffres de contamination étaient faux et qu'il ne fallait pas de confinement le week-end. Il y a aussi eu des rassemblements à Paris et à Toulouse avec 200 personnes en octobre dernier. 

Un vrai contraste avec la colère numérique et le nombre important d'anti-mesures sanitaires sur les réseaux sociaux, mais qui ne s'est pas encore véritablement confronté à l'épreuve du rassemblement physique en grand nombre. Est-ce la peur d'une absence des gestes barrières? Il n'est jamais trop tard.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/