2 min de lecture Migrants

Les infos de 18h - Crise migratoire à Lesbos : les gardes côtes sous tension

Depuis que la Turquie a ouvert ses frontières avec l’Europe ce vendredi 28 février, des milliers de migrants affluent sur l'île de Lesbos, en Grèce. La présence dans la mer Égée de navires des gardes côtes et de l'armée a été renforcée.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Crise migratoire à Lesbos : les gardes côtes sous tension Crédit Image : LOUISA GOULIAMAKI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sina Mir édité par Sarah Ugolini

La situation devient intenable sur l'île grecque de Lesbos. La Turquie a ouvert ses frontières pour faire pression sur l'Union Européenne dans le dossier syrien. Résultat, des milliers de migrants se pressent aux frontières pour entrer en Europe, et d'abord en Grèce. 

Athènes tente de les repousser et aujourd'hui Ankara a déployé des milliers de policiers pour l'en empêcher. Pour beaucoup de réfugiés, il reste seulement la voie maritime. 2.000 migrants sont arrivés ces cinq derniers jours à Lesbos, qui en accueillait déjà 30.000. 

Les gardes côtes multiplient les opérations. Le port de Mytilène, depuis le début de cette crise diplomatique avec la Turquie, est désormais entouré de plusieurs dizaines de bâtiments militaires et de pneumatiques pour empêcher les traversées illégales de migrants. Tous les effectifs ont été doublés. 

Nouveaux camps à la frontière avec la Turquie

Le président du syndicat local des gardes côtes grecs expliquent que "toutes les personnes arrivant dans les eaux grecques sont rassemblées dans un grand navire militaire, enregistrés et seront transférés à Athènes savant d'être renvoyés dans leurs pays d'origine".

Pour cela, la Grèce est aussi en train d'installer de nouveaux camps à la frontière terrestre avec la Turquie. Malgré tout, des dizaines de jeunes hommes de la jungle du camp essayent chaque soir de passer sur le ferry qui relie l'île de Lesbos au Pirée, le principal port d'Athènes.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
Le camion dans lequel ont été retrouvés 39 corps au Royaume-Uni. faits divers
Camion charnier : 13 personnes mises en examen en France pour trafic de migrants

Coronavirus - 92 nouveaux ont été confirmés en France ce jeudi 5 mars. Selon le dernier bilan, le nombre de personnes contaminées a bondi à 377 cas positifs enregistrés depuis le mois de janvier. La hausse est la plus importante en France en un jour depuis le début de la crise. Le coronavirus a désormais fait 6 morts en France. Toutes les régions sont maintenant touchées. 

Déraillement d'un train - "Un accident rarissime", ce sont les mots du président de la SNCF au sujet du déraillement d'un train entre Colmar et Paris intervenu ce jeudi 5 mars au matin. Une vingtaine de blessés légers sont à déplorer, dont le chauffeur quant à lui grièvement blessé. En cause, l'effondrement d'un talus sur la voie aurait provoqué l'accident. Le trafic a pour l'instant été dévié. 

Municipales - "Les élections municipales auront lieu", a assuré Christophe Castaner ce jeudi 5 mars. "Nous devons tout faire en lien avec les municipalités pour que celles-ci se déroulent bien et que les élections aient bien lieu le 15 et 22 mars", a précisé le ministre de l’Intérieur lors d’un point presse. Il a expliqué "avoir évoqué un certain nombre de pistes, y compris pour l’organisation des bureaux de votes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Grèce Turquie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants