3 min de lecture Migrants

Le pape François annonce sur l'île de Lesbos qu'il va accueillir douze réfugiés au Vatican

Le souverain pontife était en déplacement ce samedi sur l'île grecque de Lesbos, où il a déjeuné avec des migrants dans le camp de Moria. Il repart au Vatican avec douze réfugiés, dont six mineurs, qui vont y être hébergés.

>
Le pape François rencontre des réfugiés à Lesbos samedi 16 avril 2016. Crédit Image : CREDITARIS MESSINIS / AFP | Durée : | Date :
Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot
et AFP

Le Pape François est arrivé à Lesbos dans la matinée, ce samedi 16 avril, pour une visite éclair de cinq heures sur l’île grecque auprès des demandeurs d'asile. Comme il l'avait fait à Lampedusa en 2013, le souverain pontife est venu soutenir les migrants, mais aussi réveillé la conscience européenne. Arrivé à 9h30, il a été accueilli par Alexis Tsipras, Premier ministre grec, accompagné de Bartholomée, le patriarche de l'église orthodoxe grecque et Ieronymos, l'archevêque orthodoxe d'Athènes. 


Douze réfugiés syriens, dont six mineurs, raccompagnent le pape François dans son avion vers le Vatican, où ils seront hébergés au Vatican, a annoncé le Saint-Siège dans un communiqué. Il s'agit de trois familles de confession musulmane, deux originaires de Damas et l'autre de Deir Azzor, dans les territoires occupés par l'organisation Etat islamique (EI), précise le Vatican. 
Le souverain pontife appelle à réagir "de manière digne de notre humanité commune". Il avait annoncé son intention de ramener au Vatican des réfugiés de Lesbos appartenant à des groupes vulnérables, mais arrivés avant le 20 mars, date de l'accord entre l'Union européenne (UE) et la Turquie, a indiqué le gouvernement grec.  

Des réfugiés au Vatican

Signe qu'il ne s'agit pas d'une manifestation politique, Alexis Tsipras ne prendra pas la parole durant ce rendez-vous. Il s'est entretenu en privé avec François, qui a aussi échangé une longue poignée de main avec le maire de Lesbos au son des hymnes nationaux joués par l'armée. Le moment fort de la journée était un déjeuner du pape dans un conteneur aménagé avec huit migrants dans le centre d'accueil de réfugiés de Moria.

Quelques 3.000 migrants sont enfermés dans ce camp, aux conditions dénoncées comme misérables par les ONG. Beaucoup ont donné au pape des dessins, des lettres, et échangé quelques mots avec l'aide de plusieurs traducteurs. Jorge Mario Bergoglio a tendu la main aux réfugiés, en leur disant : "Vous n'êtes pas seuls, ne perdez pas espoir".

Le pape François est arrivé à Lesbos samedi 16 avril à 9h30, accueilli par Alexis Tsipras et les patriarches de l'église orthodoxe grecque.
Le pape François est arrivé à Lesbos samedi 16 avril à 9h30, accueilli par Alexis Tsipras et les patriarches de l'église orthodoxe grecque. Crédit : Brice Dugénie / RTL
À lire aussi
Des migrants du Salvadore (illustration) Migrants
Hongrie : 44 migrants découverts dans un tunnel artisanal sous la frontière

"C'est un voyage un peu différent des autres. Un voyage marqué par la tristesse (...) Nous allons rencontrer la pire catastrophe humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale. Nous allons voir tant de gens qui souffrent, qui fuient et qui ne savent pas où aller. Et nous allons aussi à un cimetière, la mer. Tant de gens ne sont jamais arrivés", avait déclaré le pape en vol avant d’atterrir à Lesbos.

500.000 migrants à Lesbos en 2015

Après le déjeuner, le pape et les deux prélats orthodoxes devaient se rendre sur le port de Mytilène, pour une rencontre avec les habitants de Lesbos ainsi que la toute petite communauté catholique locale. La journée s'achève avec une prière pour les victimes des migrations, en mémoire desquelles les trois dignitaires lanceront chacun une couronne de fleurs en mer. 

Depuis le début de l'année, 375 migrants, en majorité des enfants, se sont noyés en tentant la traversée égéenne, s'ajoutant à des centaines de victimes en 2015. L'année dernière, plus d'un demi-million de migrants sont passés par Lesbos, et cette année, l'île a déjà vu débarquer près de 90.000 personnes, dont plus d'un tiers d'enfants, selon l'ONU.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Réfugiés Pape François
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants