2 min de lecture Royaume-Uni

Les actualités de 5h - Royaume-Uni : Boris Johnson en pole position pour succéder à Theresa May

Ce fervent défenseur du Brexit est arrivé largement en tête du premier tour des votes pour élire le chef du Parti conservateur britannique.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 5h - Royaume-Uni : Boris Johnson en pole position pour succéder à Theresa May Crédit Image : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Julien Sellier
Julien Sellier édité par Léa Stassinet

Boris Johnson sera-t-il le prochain Premier ministre du Royaume-Uni ? Jeudi 13 juin, il est en tout cas  arrivé largement en tête du premier tour des votes pour élire le chef du Parti conservateur britannique, et succéder à la Première ministre Theresa May, loin devant les six autres candidats encore en lice.

Mais pas de triomphalisme du côté de ce fervent défenseur du Brexit. "Je suis ravi de remporter le premier tour mais la route est encore longue", a déclaré l'ancien ministre des Affaires étrangères, qui a raflé 114 votes des députés conservateurs sur 313. 

Arrivé deuxième avec 43 voix, l'actuel chef de la diplomatie, Jeremy Hunt, a appelé à désigner un "chef sérieux", pique à son principal rival, connu pour ses bourdes. En pleine crise politique sur le Brexit, "les enjeux ont rarement été plus importants pour notre pays", a-t-il souligné. 

À lire aussi
Boris Johnson, l'ex-maire de Londres Royaume-Uni
Royaume-Uni : Boris Johnson sommé de s'expliquer devant ses pairs

Le prochain vote pour poursuivre l'écrémage aura lieu mardi 18 juin. Car le processus a lieu en deux temps : les 313 députés conservateurs s'expriment d'abord sur les candidats lors d'une série de votes à bulletin secret jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que deux, avant que les 160.000 membres du parti ne départagent les finalistes, d'ici la fin juillet. 

Le vainqueur prendra possession du 10, Downing Street, la fonction revenant au leader de la formation réunissant une majorité parlementaire suffisante pour gouverner. Theresa May, toujours cheffe du gouvernement jusqu'à la désignation de son successeur, a refusé de dire pour qui elle avait voté jeudi. "Ce ne sont pas vos affaires", a-t-elle rétorqué à des journalistes. 

À écouter également dans ce journal

Faits divers - Le chauffard de Lorient, qui a tué un petit garçon et blessé grièvement un autre est toujours en cavale. Sa passagère, en revanche, est en garde à vue depuis jeudi 13 juin. La jeune fille a demandé à des passants d'appeler les forces de l'ordre pour l'arrêter.

Justice - Patrick Balkany ira-t-il en prison ? 7 ans ferme avec mandat de dépôt et 10 ans d'inéligibilité ont été requis hier à l'encontre du maire de Levallois, soupçonné d'avoir caché 13 millions d'euros au fisc. 4 ans avec sursis ont été demandés à l'encontre de son épouse Isabelle.

Football - Les Bleues sont en huitièmes de finale de leur Mondial. Le ticket est validé grâce aux résultats d'autres matchs jeudi soir. Nos tricolores sont assurées de finir au moins meilleurs troisièmes des poules.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Premier ministre Theresa May
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797847738
Les actualités de 5h - Royaume-Uni : Boris Johnson en pole position pour succéder à Theresa May
Les actualités de 5h - Royaume-Uni : Boris Johnson en pole position pour succéder à Theresa May
Ce fervent défenseur du Brexit est arrivé largement en tête du premier tour des votes pour élire le chef du Parti conservateur britannique.
https://www.rtl.fr/actu/international/les-actualites-de-5h-royaume-uni-boris-johnson-en-pole-position-pour-succeder-a-theresa-may-7797847738
2019-06-14 05:32:24
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3BmQtXZ65Y_w3xdEnntvRQ/330v220-2/online/image/2019/0611/7797817499_le-conservateur-britannique-boris-johnson-le-7-juin-2019.jpg