3 min de lecture Grande-Bretagne

Grande-Bretagne : qui pour succéder à Theresa May ?

ÉCLAIRAGE - La Première ministre quitte son poste de leader du parti conservateur ce vendredi 7 juin. Onze prétendants sont en lice pour lui succéder et devenir le nouveau chef du gouvernement, en pleine crise du Brexit.

(De gauche à droite) Angela Leadsom, Boris Johnson, Jeremy Hunt, Michael Gove
(De gauche à droite) Angela Leadsom, Boris Johnson, Jeremy Hunt, Michael Gove Crédit : >
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Qui sera le nouveau locataire du 10 Downing street ? La cheffe du Parti conservateur Theresa May quitte le poste ce vendredi 7 juin, après avoir échoué à faire sortir le Royaume-Uni de l'Union européenne. 

La Première ministre laissera à son successeur la lourde tâche de mettre en oeuvre l'épineux dossier du Brexit, dans un pays et un parlement extrêmement divisé sur la question. Deux approches s'affrontent dans la gestion cette sortie de l'UE : soit en renégociant un nouvel accord avec Bruxelles, soit en optant pour une sortie sans accord, le fameux "No deal".  

Theresa May assurera dès lors la transition jusqu'à ce que les 100.000 membres de son Parti conservateur choisissent, entre les deux candidats sélectionnés par les députés "tories", un nouveau leader. Il ou elle deviendra alors le prochain chef du gouvernement. Le successeur de Theresa May sera choisi d'ici au 20 juillet. Onze prétendants sont déjà sur les rangs. 

1 - Esther Mcvey

Esther McVey a démissionné en novembre 2018 de son poste de ministre du Travail dans le gouvernement de Theresa May car opposée à l'accord de retrait conclu en novembre entre la Première ministre et l'UE sur le Brexit. Elle défend une "rupture nette".

2 - Andrea Leadsom

À lire aussi
Un avion au décollage (illustration) Madagascar
Madagascar : l'étudiante qui a sauté d'un avion était déprimée selon les enquêteurs

Fervente avocate du Brexit, la ministre chargée des relations avec le Parlement a démissionné fin mai, en désaccord avec la stratégie de Theresa May. Andrea Leadsom veut quitter l'UE sans accord, espérant toutefois convenir de certains arrangements. Elle fut finaliste malheureuse dans la course au poste de chef du gouvernement en 2016.

3 - Boris Johnson

L'ancien maire de Londres "Bojo", 54 ans, a été l'un des grands artisans de la victoire du Brexit au référendum de juin 2016. Il veut que le Royaume-Uni quitte l'UE le 31 octobre, accord renégocié ou pas. 

Nommé ministre des Affaires étrangères dans la foulée par Theresa May, il n'a cessé de lui savonner la planche en critiquant sa stratégie dans les négociations avec Bruxelles, avant de quitter le gouvernement. Habile et charismatique, il est le grand favori chez les militants de base.

4 - Sajid Javid

Nommé en 2018 à la tête du ministère de l'Intérieur, Sajid Javid, 49 ans, cet admirateur de Margaret Thatcher, ancien banquier d'affaires et fils d'un chauffeur de bus pakistanais, s'était prononcé contre le Brexit au moment du référendum de juin 2016, mais défend désormais des positions eurosceptiques.

5 - Dominic Raab

Nommé ministre du Brexit en juillet 2018, Dominic Raab a démissionné quatre mois plus tard, opposé à l'accord de Theresa May. Ancien avocat spécialisé en droit international, ce député ultra-libéral et eurosceptique de 45 ans, est l'une des figures de la nouvelle garde des conservateurs.

6 - Michael Gove

Ministre de l'Environnement et pourfendeur du plastique, cet eurosceptique de 51 ans a joué le rôle de caution pour les partisans du Brexit dans le gouvernement May. Si Bruxelles accepte de renégocier, il est prêt à demander un nouveau report du Brexit pour éviter une sortie sans accord le 31 octobre.

Lieutenant de Boris Johnson pendant la campagne référendaire, Michael Gove lui avait retiré son soutien au moment où celui-ci s'apprêtait à briguer les fonctions de chef du gouvernement 2016, pour présenter sa propre candidature, avant d'être éliminé lors des votes des membres du parti.

7 - Jeremy Hunt

Le ministre des Affaires étrangères, 52 ans, avait soutenu le maintien dans l'UE avant de changer d'avis, déçu par l'approche "arrogante" de Bruxelles dans les négociations.
Si cet ancien homme d'affaires, parlant couramment le japonais, a dit qu'un "no deal était mieux que pas de Brexit", il estime désormais que chercher à obtenir une sortie sans accord en octobre serait "un suicide politique" pour les conservateurs au pouvoir.

8 - Mark Harper

Le député Mark Harper, 49 ans, se targue d'être le seul candidat à ne pas avoir servi sous le gouvernement de Theresa May.
Cet ancien responsable de la discipline parlementaire chez les Tories estime qu'il faut repousser la date du Brexit pour garantir une sortie avec accord. Toutefois, si ce report n'avait pas l'effet escompté, il serait prêt à un "no deal".

9 - Rory Stewart

Ministre du Développement international, Rory Stewart, 46 ans, est un baroudeur qui a servi en Irak comme gouverneur adjoint de la coalition après l'invasion américaine en 2003 et traversé seul l'Afghanistan pendant un mois en 2002.

10 - Matt Hancock

Ancien économiste de la Banque d'Angleterre, le ministre de la Santé Matt Hancock, 40 ans, a d'abord été chargé du portefeuille du Numérique.

11 - Sam Gyimah

Ancien secrétaire d'État aux Universités, Sam Gyimah a quitté ses fonctions en novembre pour soutenir la tenue d'un second référendum sur le Brexit avec trois options : sortie avec accord, sans accord, ou maintien dans l'UE. Opposé à un "no deal", lui voterait pour un maintien. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grande-Bretagne Brexit International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797790693
Grande-Bretagne : qui pour succéder à Theresa May ?
Grande-Bretagne : qui pour succéder à Theresa May ?
ÉCLAIRAGE - La Première ministre quitte son poste de leader du parti conservateur ce vendredi 7 juin. Onze prétendants sont en lice pour lui succéder et devenir le nouveau chef du gouvernement, en pleine crise du Brexit.
https://www.rtl.fr/actu/international/grande-bretagne-qui-pour-succeder-a-theresa-may-7797790693
2019-06-07 14:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8rqW7447rzzpzi6k2hGpTw/330v220-2/online/image/2019/0525/7797710329_uk.jpg