2 min de lecture Autriche

L'Autriche va accorder la nationalité aux descendants de victimes du nazisme

Les descendants de victimes du nazisme, qui avaient dû fuir l'Autriche, pourront bientôt obtenir la nationalité autrichienne en vertu d'une loi votée jeudi soir à Vienne.

Parlement autrichien
Parlement autrichien Crédit : Alex Halada / AFP
Simon Dujardin
Simon Dujardin et AFP

Plus de 70 ans après la fin de la guerre, l'Autriche a pris la décision d'accorder la nationalité autrichienne aux descendants des victimes du nazisme, qui avaient dû fuir l'Autriche en raison des persécutions du IIIème Reich

Les députés ont voté la loi jeudi 19 septembre, à Vienne. La réforme, initiée par le gouvernement de coalition droite/extrême droite de Sebastian Kurz, a été adoptée avec une large majorité.

Les enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants de juifs et victimes du nazisme ayant quitté l'Autriche en raison des persécutions du régime hitlérien pourront demander la nationalité autrichienne. Seuls les survivants de la Shoah avaient jusqu'ici cette possibilité. 

L'initiative a été saluée par la communauté juive, notamment celle de Vienne, le président de cette dernière a déclaré que c'est "une décision qui place l'Autriche à la hauteur de ses responsabilités historiques dans les crimes de la Seconde Guerre mondiale". 

Un régime spécial

À lire aussi
Un homme a tué son ex-petite amie et quatre autres personnes ce dimanche 6 octobre à Kitzbühel meurtre
Autriche : un homme tue son ex-petite amie et quatre autres personnes

La nouvelle loi vaudra pour les descendants de victimes ayant fui l'Autriche et ce peu importe si les aïeux de ces dernières avaient la nationalité autrichienne ou ou bien la nationalité d'un des pays de l'ancien empire austro-hongrois qui allait jusqu'en 1918 de la Croatie à la Tchéquie. 

Le pays va donc leur octroyer un passeport sans que ces requérants n'aient besoin de résider en Autriche. Il ne sera pas non plus nécessaire de renoncer à sa nationalité d'origine, créant ainsi un régime spécial car la loi autrichienne n'autorise la double nationalité que dans un nombre de cas très restreints. 

D'après le cite "La lettre de la citoyenneté" les Autrichiens peuvent avoir une double nationalité seulement si cela est dans l’intérêt de l'Autriche. La décision est prise par le ministre de l'Intérieur. Par exemple, Arnold Schwarzenegger possède cette double nationalité depuis 1983 puisqu'il est considéré comme une personne importante, grâce à sa carrière dans le cinéma et la politique.

Lors des débats préparatoires à la loi, des responsables autrichiens avaient indiqué avoir déjà reçu des marques d'intérêt pour ce nouveau dispositif de la part de descendants de victimes de la deuxième ou troisième génération, et notamment des Britanniques, désireux de prendre la nationalité d'un autre pays de l'UE dans la perspective du Brexit

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Autriche Shoah Nazisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants