1 min de lecture Royaume-Uni

Brexit : des premiers passeports britanniques délivrés sans mention de l'UE

"Des passeports qui ne présentent pas les mots Union européenne sur la couverture ont été mis en circulation le 30 mars", a déclaré samedi 6 avril une porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Des passeports britanniques, à gauche avec la mention UE, à droite sans.
Des passeports britanniques, à gauche avec la mention UE, à droite sans. Crédit : Handout / UK PASSPORT OFFICE / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Le processus de divorce est bel et bien enclenché. Le 30 mai dernier, des passeports sans la mention "Union européenne" ont été mis en circulation au Royaume-Uni, malgré l'impasse dans laquelle se trouve le Brexit actuellement. 

Un changement symbolique annoncé, ce samedi 6 avril, par une porte-parole du ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Elle a précisé que des passeports avec la mention Union européenne "continueront à être délivrés pendant une courte période après cette date", afin "d'écouler les stocks". La présence ou l'absence de la mention n'affecte pas la capacité du détenteur du passeport à voyager

Ce retrait sur les nouveaux passeports a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, chez les partisans comme chez les opposants au Brexit. "C'est bon à savoir", a ainsi tweeté un internaute. "Je dois le renouveler et je suis impatient de voir cette mention cancéreuse retirée de mon passeport". "Nous sommes toujours dans l'UE. Pourquoi mon nouveau passeport ne le reflète-t-il pas ?", a interrogé Suzanne, une autre internaute, se disant "véritablement consternée". 

Le Royaume-Uni devait initialement quitter l'UE le 29 mars, deux ans exactement après avoir activé l'article 50 du traité de Lisbonne. Mais en mars, le gouvernement de Theresa May a sollicité un report de cette date pour éviter le chaos potentiel d'une sortie sans accord, qui aurait mis fin du jour au lendemain, sans période de transition, à 46 ans d'appartenance à l'UE. 

À lire aussi
Le prince Andrew, duc d'York, le 11 novembre 2017 famille royale
Affaire Epstein : le prince Andrew "met fin à ses engagements publics"

Tandis que la date est désormais fixée au 12 avril, Theresa May a réclamé vendredi 5 avril un nouveau report, jusqu'au 30 juin, pour tenter de trouver d'ici là un accord de divorce acceptable pour le Parlement britannique, qui a jusqu'ici rejeté tous les scénarios.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Brexit Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants