1 min de lecture Shoah

Shoah : 75 ans après, les rescapées d'Auschwitz racontent leur souffrance

TÉMOIGNAGES - Comme chaque dernier dimanche d'avril, la France commémore le souvenir de la déportation. 76.000 juifs ont été déportés de France vers Auschwitz en Pologne. 2.500 seulement sont revenus de ce camp.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Shoah : 75 ans après, les rescapées d'Auschwitz racontent leur souffrance Crédit Image : Johanne Jaoui, Martin Gabriels | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier Journaliste RTL

Pendant la Seconde Guerre mondiale, 76.000 juifs ont été déportés de France vers Auschwitz en Pologne. 2.500 seulement sont revenus de ce camp de la mort nazi et aujourd'hui, ils ne sont plus que 200 et une poignée seulement témoigne de l'horreur. Ce sont les passeurs de mémoires.

Nous sommes en septembre 1943, Esther Senot arrive à Auschwitz-Birkenau à l'âge de 15 ans : "Il y avait de la fumée partout, des odeurs nauséabondes. On voyait des cadavres le long de l'allée centrale, des chiens courraient dans tous les sens", raconte cette rescapée de la Shoah.

Aujourd'hui à Auschwitz, l'herbe et les arbres ont poussé et Ginette Kolinka, autre rescapée de ce camp de la mort, emmène les visiteurs dans ces allées caillouteuses. "Vous savez que chaque pas que vous faites, je suis sûr que c'est l'endroit où quelqu'un est tombé mort", explique-t-elle. 

Les déportés qui n'étaient pas immédiatement envoyés à la chambre à gaz étaient condamnés aux travaux forcés. À l'intérieur des baraquements encore debout, les souvenir ressurgissent. Ginette se souvient du tout premier soir, avril 44, il y a tout juste 75 ans. "Je ne sais pas si vous réalisez (...) Je me faisais la plus petite possible, pour ne pas me faire remarquer", explique-t-elle.
"Tant que je pourrais je reviendrai", explique Ginette qui lutte aujourd'hui contre la haine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Shoah Auschwitz Témoignage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants