1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Joyeuses fêtes 2019 : la maternité de Bethléem, un havre de paix au cœur de la guerre
2 min de lecture

Joyeuses fêtes 2019 : la maternité de Bethléem, un havre de paix au cœur de la guerre

REPORTAGE - L’hôpital de la Sainte-Famille, dirigé par l’Ordre de Malte, est un havre de paix dans une région en guerre. Situé à 800 mètres de la basilique de la Nativité, 4.700 palestiniens ont vu le jour cette année dans ce lieu chargé de sens.

Un bébé dans une maternité (illustration)
Un bébé dans une maternité (illustration)
Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP
Joyeuses fêtes 2019 : la maternité de Bethléem, un havre de paix au cœur de la guerre
06:34
Odile Pouget - édité par Florise Vaubien

Ce dimanche 24 au soir, à la veillée de Noël, les chrétiens du monde entier vont célébrer la naissance du Christ. Il y‘a plus de 2.000 ans, Jésus naissait dans une étable à Bethléem dans la basilique de la Nativité, selon l'Évangile. À 800 mètres de là, une maternité catholique ouvre ses portes à toutes les futures mamans, sans aucune distinction.

L’hôpital de la Sainte-Famille, dirigé par l’Ordre de Malte, est un établissement de pointe, un havre de paix dans une région qui est perpétuellement sous tension. Un lieu chargé de sens où 4.700 petits Palestiniens ont vu le jour cette année. 

C’est au rez-de-chaussée d'une bâtisse néo-romane que se situe la nurserie. Kinnan et Ryan, des jumeaux, nés un mois avant terme, sont en observation, veillés par leur maman. Jumana a choisi cette maternité pour son identité chrétienne affichée. Mais, ici, les chrétiennes comme Jumana sont minoritaires : 95% des patientes sont musulmanes à l’image de la population de Bethléem

Dans cette région encerclée de colonies cisjordaniennes, on vit à l’heure des couvre-feux, des coupures d'électricité et des barrages. De quoi compliquer la tâche pour Denis Sevaistre, ancien militaire, qui dirige l’hôpital de la Sainte-Famille depuis cinq ans. "Ça a des conséquences pour nous : les femmes arrivent tard parfois, elles commencent à accoucher mais il y a très peu d’accouchements dans la voiture, heureusement", reconnaît-il. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/