1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Israël : les USA et l'UE félicitent le nouveau Premier ministre Naftali Bennett
2 min de lecture

Israël : les USA et l'UE félicitent le nouveau Premier ministre Naftali Bennett

Les États-Unis et l'UE ont félicité Naftali Bennett, le nouveau Premier ministre israélien, qui succède à Benjamin Netanyahu, dimanche 13 juin.

Le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett prononce un discours devant le nouveau cabinet à la Knesset, à Jérusalem, le 13 juin 2021.
Le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett prononce un discours devant le nouveau cabinet à la Knesset, à Jérusalem, le 13 juin 2021.
Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP
Camille Guesdon & AFP

Les États-Unis et l'Union européenne ont félicité le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett, qui succède à Benjamin Netanyahu au pouvoir depuis douze ans, dimanche 13 juin. Joe Biden a déclaré dans un communiqué : "Au nom du peuple américain, je félicite le Premier ministre Naftali Bennett, le Premier ministre par alternance et ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et tous les membres du nouveau gouvernement israélien". Il a ajouté avoir "hâte de travailler" avec M. Bennett "pour renforcer tous les aspects de la longue et étroite relation entre nos deux pays".

Le président américain a ajouté qu'Israël "n'a pas de meilleur ami que les États-Unis" et que le "lien entre nos peuples est la preuve de nos valeurs partagées et de décennies d'étroite coopération". Le nouveau Premier ministre israélien a vite réagi sur Twitter au soutien de Joe Biden : "Merci Monsieur le Président ! J'ai hâte de travailler avec vous au renforcement des liens entre nos deux pays".

Charles Michel a également félicité Naftali Bennett

De son côté, Charles Michel, le président du Conseil européen, a également félicité le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett sur Twitter : "Félicitations au Premier ministre Naftali Bennett et au Premier ministre suppléant & MFA Yair Lapid pour la prestation de serment du nouveau gouvernement israélien". Avant d'ajouter, "dans l'attente de renforcer le partenariat UE-Israël pour une prospérité commune et vers une paix et une stabilité régionale durable".

Dimanche 13 juin, une nouvelle page de l'histoire d'Israël s'est tournée avec la fin de règne  ininterrompu du Premier ministre Benjamin Netanyahu. Il a été écarté suite à un vote de confiance du Parlement à une coalition hétérogène menée par son ancien allié Naftali Bennett. Début juin, le chef de l'opposition Yaïr Lapid avait réussi in extremis à réunir une majorité en formant une coalition réunissant deux partis de gauche, deux de centre, trois de droite et la formation arabe Raam de Mansour Abbas. Pour s'assurer du soutien de Naftali Bennett, Yaïr Lapid lui a proposé d'être d'abord le Premier ministre pour deux ans, avant de devenir lui-même, en août 2023, le chef de gouvernement israélien.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/