1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Invasion du Capitole : quels sont les symboles utilisés par les manifestants ?
2 min de lecture

Invasion du Capitole : quels sont les symboles utilisés par les manifestants ?

ÉCLAIRAGE - Les manifestants ont brandi mercredi des drapeaux et symboles dans le Capitole. Parmi eux, certains ont une connotation raciste, voire suprémaciste.

Des supporters de Trump dans le Congrès
Des supporters de Trump dans le Congrès
Crédit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Coline Daclin

Les images sont impressionnantes. Mercredi 6 janvier, des partisans de Donald Trump ont envahi le Capitole, interrompant la session qui devait confirmer la victoire de Joe Biden. Depuis des mois, Donald Trump refusait d'accepter sa défaite.

Des agents de la police ont dû brandir leurs armes. Après plusieurs heures d'extrême tension, des militaires de la Garde nationale ont été envoyés pour rétablir le calme. Pendant ce qui a été qualifié par Joe Biden d'"insurrection", une femme a été blessée par balle à l'intérieur du Capitole. Cette supporter de Donald Trump est décédée peu après. Trois autres personnes sont mortes aux alentours du bâtiment, mais les causes de leur mort ne sont pas encore établies.

Au cours de cette manifestation violente, les supporters de Donald Trump ont brandi de nombreux drapeaux et symboles. Certains témoignent d'une appartenance à l'extrême droite, voire à des mouvements suprémacistes blancs. Explications.

Le drapeau des États confédérés, raciste ?

L'un des drapeaux qu'on observe sur les images de l'invasion du Capitole, c'est un drapeau rouge, qui porte une croix bleue avec des étoiles. Il s'agit du drapeau des États confédérés : un drapeau utilisé par les États du Sud pendant la guerre de Sécession. Ils s'étaient alors déclarés indépendants, en réaction à la réforme de l'esclavage proposée par le président Abraham Lincoln. 

Un homme brandit le drapeau des Etats confédérés dans le Capitole
Un homme brandit le drapeau des Etats confédérés dans le Capitole
Crédit : SAUL LOEB / AFP
À écouter aussi

Pour certains, ce drapeau représente juste la fierté des États du Sud ou une forme de rébellion contre les États du Nord. Mais le drapeau est aussi largement contesté car il peut être utilisé comme un symbole raciste : le Ku Klux Klan se l'est notamment largement approprié, explique The Conversation.

Le Gadsden flag, symbole libertarien de la NRA

Un drapeau jaune, avec un serpent, a également été observé. Il s'agit du Gadsden flag, sur lequel est inscrit la devise "Don't tread on me", littéralement "Ne me marche pas dessus". Il s'agit d'un symbole dont l'origine n'est pas claire, mais qui aurait pu être créé par Benjamin Franklin pour symboliser les colonies britanniques.

Le Gadsden flag retiré par un officier de police le 6 janvier 2020 au Capitol.
Le Gadsden flag retiré par un officier de police le 6 janvier 2020 au Capitol.
Crédit : ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP

Le drapeau a depuis été réutilisé par les mouvements libertariens, puis par le Tea Party, un mouvement politique conservateur et anti-fiscal. Dans un article de Franceinfo de 2013, le professeur d’histoire nord-américaine Pap Ndiaye décrivait le Tea Party comme un mouvement "presque exclusivement blanc, à dominante masculine", avec une "dimension raciste".

Un tatouage de "Valknut"

Un des manifestants se démarque par un accoutrement surprenant : torse nu, il porte un couvre-chef en fourrure et deux cornes. Sur son torse, un tatouage interpelle : il représente des triangles entrelacés, un "Valknut"

Il s'agit d'un symbole qui fait référence à la mythologie nordique et au dieu Odin. Mais il est aussi utilisé par des suprémacistes blancs et les partisans du wotanisme, une idéologie identitaire et antisémite.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/