2 min de lecture Californie

Incendies "apocalytiques" dans l'Ouest américain : Trump accusé de nier le changement climatique

Dimanche, les responsables des États de la côte ouest américaine, frappée par des incendies meurtriers, ont accusé Donald Trump de nier le rôle du changement climatique. Le président est attendu sur place, lundi 14 septembre.

Les incendies record qui ravagent la Californie, le 11 septembre 2020.
Les incendies record qui ravagent la Californie, le 11 septembre 2020. Crédit : DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Donald Trump est attendu lundi dans l'État de Californie, qui fait face à des incendies record depuis le début de l’été. Certains responsables des États de la côte ouest l’accusaient dimanche de nier le rôle du changement climatique. "La question, c'est la gestion forestière", avait justifié le président américain lors d'un meeting de campagne dans le Nevada.

Les incendies "apocalyptiques" qui frappent le sud-ouest des États-Unis ont déjà fait au moins 30 morts depuis le début de l’été, dont 22 rien que cette semaine en Californie, dans l'État de Washington et en Oregon. Dimanche 13 septembre, des dizaines de personnes disparues étaient encore recherchées par les secours. Les autorités locales et de nombreux spécialistes accusent le réchauffement climatique qui entraîne une sécheresse chronique et sévère dans ces régions. 

Ce gouvernement se met la tête dans le sable

Le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, sur CNN
Partager la citation

Une cause que le président américain nie en bloc, suscitant de nombreuses remarques de la part de ses adversaires démocrates. "Ce gouvernement se met la tête dans le sable" sur la question environnementale, a estimé dimanche sur CNN le maire de Los Angeles, Eric Garcetti. Il explique que la gestion forestière ou de ratissage n’a rien à voir avec ces incendies sans précédent. "Tous ceux qui vivent en Californie se sentent insultés par cette affirmation", a-t-il ajouté. 

Un pompier qui lutte contre les incendies dans la région de Los Angeles, le 11 septembre 2020.
Un pompier qui lutte contre les incendies dans la région de Los Angeles, le 11 septembre 2020. Crédit : DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

"C'est rageant (...) d'avoir un président qui nie qu'il ne s'agit pas seulement de feux de forêt, mais de feux climatiques", a jugé de son côté le gouverneur de l’État de Washington où un mort a été recensé. Sur ABC, Jay Inslee, a évoqué une situation "apocalyptique" alors que les flammes poursuivent leur propagation. 

À lire aussi
Les incendies continuent de faire rage dans l'Ouest américain. États-Unis
Incendies aux États-Unis : les feux sont si intenses que leur fumée atteint l'Europe

Pour Joe Biden, le rival démocrate de Donald Trump pour la présidentielle de novembre, le président "peut chercher à nier la réalité", mais les faits sont "indéniables".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Californie États-Unis Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants