2 min de lecture Donald Trump

Corée du Nord : selon Donald Trump, Kim Jong-un aurait fait décapiter son oncle

VU DANS LA PRESSE - D'après Donald Trump, Kim Jong-un "a tué son oncle" : il aurait ensuite exposé son corps "décapité" devant de hauts responsables nord-coréens en 2013.

Donald Trump et Kim Jong-un, à Hanoï, le 10 septembre 2020.  le
Donald Trump et Kim Jong-un, à Hanoï, le 10 septembre 2020. le Crédit : Saul LOEB / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Dans le livre Rage, écrit par le journaliste d’investigation Bob Woodward, le président américain prétend que Kim Jong-un a "tué son oncle" en 2013. Il aurait ensuite exposé son corps "décapité", sur "les marches d’un bâtiment officiel" devant de hauts responsables nord-coréens. "Sa tête avait été tranchée et posée sur sa poitrine", a expliqué Donald Trump dans cet ouvrage qui doit sortir le 15 septembre. 

Des révélations choc alors même que Jang Song-Thaek, oncle par alliance de Kim Jong-un, a été exécuté en décembre 2013 "pour avoir trahi la nation". Les autorités n’avaient jamais précisé la cause de son décès. De nombreuses rumeurs, parfois contradictoires, rapportaient que le numéro deux officieux du régime s’était éteint brutalement, détaille le journal Ouest-France. La version de Donald Trump "est la première faisant référence à une décapitation". 

Une façon pour le président de confirmer la relation de confiance qu’il entretient avec le leader nord-coréen. Il "me dit tout. Il m’a tout dit", explique-t-il à Bob Woodward, connu pour ses révélations dans l’affaire du Watergate, qui avaient entraîné la démission du président Nixon en 1974.

Trump "amoureux" de Kim Jong-un

La maison d’édition américaine Simon & Schuster a indiqué que l’ouvrage "Rage", qui est une suite de "Peur, Trump à la Maison Blanche" publié par Woodward en 2018, s’appuie sur 25 lettres "jamais rendues publiques jusqu’à présent" que se sont échangées les deux dirigeants. 

À lire aussi
Donald Trump à la Maison Blanche en mars 2020 États-Unis
Donald Trump proposera un nouveau juge pour la Cour suprême la semaine prochaine

Le journaliste rapporte que le chef d’État nord-coréen décrit sa relation avec Trump de "film fantastique", alors que ce dernier s’était dit "amoureux", lors d’un discours en septembre 2018. 

Une idylle qui n’a toutefois pas permis de conclure un accord sur la dénucléarisation de la Corée du Nord, resté au point mort depuis l’échec des débats lors du deuxième sommet en février 2019 à Hanoï.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Kim Jong-Un Corée du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants