3 min de lecture Environnement

États Unis : comment expliquer les terribles incendies sur la côte ouest ?

ÉCLAIRAGE - Dérèglement climatique, mauvaise gestion forestière ou encore politique et budget... Plusieurs facteurs sont en cause concernant les nombreux incendies déclarés aux États-Unis, particulièrement sur la côte ouest.

Une lettre d'Amérique Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États Unis : comment expliquer les terribles incendies sur la côte ouest ? Crédit Image : JOSH EDELSON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Marie Gingault

Ça ne s’améliore pas sur le front des incendies sur la côte ouest des États-Unis. En plus de la Californie, sont concernés les deux états de l’Oregon et de Washington qui jouxtent le Canada. 

Ce sont des incendies perlés sur près de 2.000 kilomètres de la côte pacifique. Alors, il est difficile de compter exactement le nombre de morts, au moins 16, le nombre de bâtiments brûlés, le nombre de feux, peut être plus d’une centaine, mais certains progressent tellement qu’ils se rejoignent. 


En Californie, il y a un incendie qui a commencé le 17 août après une foudre très violente, mais il n’est toujours pas éteint et a déjà brûlé près de 2.000 kilomètres carrés. C’est devenu officiellement aujourd’hui le plus large incendie enregistré dans l’histoire de l’état, qui compte en tout 1 million d’hectares brûlés ces dernières semaines. C’est 20 fois plus que l’an passé à la même époque, et c’est plus que sur l’ensemble de l’année 2018 qui était une année record.

La situation s'aggrave dans l’Oregon

L’Oregon est l’état au nord de la Californie et à cause du vent, la situation s'y est aggravée ces dernières heures. On vient d’apprendre que 500.000 personnes sont concernées par les évacuations. Ça ne veut pas dire qu’elles ont toutes fui leurs maisons, mais il y a localement des évacuations obligatoires. 

À lire aussi
Les masques chirurgicaux peuvent-ils être lavés ? (illustration) Coronavirus France
Coronavirus : vers un recyclage des masques ?

Une prison a dû être vidée de ses détenus. L’Oregon a l’habitude des incendies, mais ils ont brûlé en 3 jours une surface deux fois plus grande qu’en moyenne sur toute une année. Je ne veux pas vous accabler de chiffres, mais dans l’état de Washington, donc au nord de l’Oregon, il y a eu davantage de surface brûlée en 24h qu’il n’y en a en moyenne en un an.

À qui la faute ?

Ces incendies sont, en partie, dus au dérèglement climatique, mais pas seulement. Il y a un effet immédiat dû aux températures extrêmes de ces dernières semaines et la sécheresse de cet été qui ont provoqué des sols et une végétation extrêmement secs.

Aussi, il y a un effet du réchauffement climatique sur la durée. Par exemple en Californie, il y a eu une sécheresse très intense entre 2012 et 2017. Donc des millions d’arbres sont morts, et c’est ça le combustible qui brûle en ce moment. Donc c’est aussi une question de gestion forestière car tout cela, ce sont de vastes forêts qui brûlent, peu d’habitants. Ainsi, les pompiers laissent brûler et protègent les petites villes ou les hameaux. 

À chaque saison des feux, le président Donald Trump reproche au gouverneur de Californie de ne pas suffisamment déblayer les forêts, pour les protéger. Il n’a pas tort, mais beaucoup de ces forets dépendent en fait de l’état fédéral. Donc c’est aussi une question politique et budgétaire, tout comme les aménagements, les habitations, les routes, la vétusté du réseau électrique. On l’avait vu il y a deux ans, ce qui était alors le plus vaste feu de l’histoire de la Californie était parti d’un problème de câbles électriques.

Ce qui inquiétant, ce n’est pas qu’il y ait des incendies, il y en a toujours eu. C’est qu’ils sont beaucoup plus nombreux, plus intenses et sur une période beaucoup plus longue et donc les autorités ne savent plus y faire face. Il reste encore quatre mois dans la saison des feux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Climat États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants