1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Pourquoi la Russie attaque l’Ukraine
2 min de lecture

Pourquoi la Russie attaque l’Ukraine

Après plusieurs semaines d'escalade des tensions entre la Russie et l'Ukraine, Vladimir Poutine a lancé jeudi matin les premières opérations militaires sur le sol ukrainien. Ces tensions agitent la région depuis des années et trouvent leur origine il y a plusieurs siècles.

Les présidents de l'Ukraine et de la Russie, Volodymy Zelensky et Vladimir Poutine.
Les présidents de l'Ukraine et de la Russie, Volodymy Zelensky et Vladimir Poutine.
Crédit : AFP
William Vuillez & Théo Putavy

La Russie est passée à l'offensive ce jeudi 24 février. Après avoir reconnu l'indépendance des séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine en début de semaine, Vladimir Poutine a lancé des opérations militaires pour débarrasser l'Ukraine des "nazis" et "neutraliser" son potentiel militaire. 

L'histoire commune entre les deux pays remonte à la Russie kiévienne, principauté ayant existé du IXe au XIIIe siècle, ou encore à l'éclatement de l'URSS. Depuis, Moscou accuse régulièrement les autorités ukrainiennes de chercher à "dérussifier" leur pays, en favorisant la langue ukrainienne. L'Ukraine et la Russie sont ainsi à couteaux tirés depuis des années, plusieurs événements ayant alimenté les tensions. 

En 1932-1933 en Ukraine, plusieurs millions de personnes sont mortes dans la grande famine appelée "l'Holodomor". Kiev avait alors qualifié cette tragédie de "génocide" orchestré par Staline, alors à la tête de l'URSS.

La rédaction vous recommande

Le Donbass et la Crimée, épicentres des tensions au XXIe siècle

Le Donbass, région de l'est de l'Ukraine, est l'épicentre du conflit entre les forces de Kiev et des séparatistes prorusses appuyés par Moscou. Son nom est sans cesse mentionné ces dernières heures. Ce bassin minier et industriel est économiquement vital pour l'Ukraine et constitue par la même occasion, un intérêt géopolitique pour la Russie. Il cristallise également la bataille culturelle entre Kiev et Moscou, qui soutient que cette région, de même qu'une large partie de l'Est ukrainien, est peuplée de russophones devant être protégés du nationalisme ukrainien.

À lire aussi

En 2014, la Russie a annexé la Crimée, péninsule ukrainienne, sans que l'annexion par Moscou ne soit reconnue par la communauté internationale. Depuis, l'Ukraine réclame sa rétrocession. C'est à la même époque que les régions de Donetsk et de Lougansk se sont auto-proclamées républiques indépendantes de l'Ukraine et que les séparatistes pro-russes n'ont cessé de s'affronter avec l'armée ukrainienne. 

Après de nombreux épisodes violents en septembre 2021, Vladimir Poutine a décidé, en novembre, de déployer des troupes russes le long de la frontière russe, faisant monter d'un cran les tensions diplomatiques dans la région, avant de lancer des opérations militaires à partir de ce jeudi 24 février. Date qui restera comme celle du début de la guerre. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/