1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : "Tant que Poutine sera au pouvoir, il n'y aura pas de paix", dit Kasparov sur RTL
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : "Tant que Poutine sera au pouvoir, il n'y aura pas de paix", dit Kasparov sur RTL

INVITÉ RTL - L'ex-champion du monde d'échecs Garry Kasparov, opposant à Vladimir Poutine en exile, demande à ce que l'Occident ferme le ciel ukrainien.

Le grand maître d'échecs russe Garry Kasparov, à Lisbonne le 3 novembre 2021.
Le grand maître d'échecs russe Garry Kasparov, à Lisbonne le 3 novembre 2021.
Crédit : CARLOS COSTA / AFP
Guerre en Ukraine : "Tant que Poutine sera au pouvoir, il n'y aura pas de paix", dit Kasparov sur RTL
00:10:40
Julien Sellier - édité par Thomas Pierre



"L'Ukraine a été trahie par le monde libre" pour Garry Kasparov. L'ex-champion du monde et grand maître d'échecs, affirme même que le pays aujourd'hui envahi par la Russie l'a été "à plusieurs reprises". "Tout récemment, lorsque le monde libre a refusé d'armer l'Ukraine, alors à la veille d'une agression imminente de la Russie (...) Pendant ce temps-là, l'Ouest n'a rien fait du tout", affirme cet opposant à Vladimir Poutine exilé aux États-Unis. 


"Il faut quand même penser que les Ukrainiens sont bombardés au quotidien par la machine de guerre de Poutine", rappelle l'ex-dissident soviétique. "Ce que nous voyons aujourd'hui, ce sont des véritables crimes de guerre à une échelle industrielle." Pour la légende russe des échecs, invité de RTL ce vendredi 11 mars, l'Occident n'aide en cela pas suffisamment l'Ukraine, notamment en fermant le ciel ukrainien. 

"Par la voie aérienne, des crimes de guerre sont commis au quotidien par les pilotes de chasse de poutine qui visent délibérément des civils", indique-t-il. "Encore en ce moment, les pays de l'Otan refusent d'apporter à l'Ukraine un soutien aérien ou des missiles anti-aériens ou d'autres formes d'aides pour fermer le ciel utilisé par l'aviation de Poutine pour détruire des villes ukrainiennes".

"Fermer le ciel au dessus de l'Ukraine"

"Personne ne demande à l'Otan d'envoyer des troupes sur place", assure encore le dissident russe. "L'Armée de terre ukrainienne se bat de manière héroïque, elle n'a pas besoin de soldats de l'Otan pour détruire la machine de guerre de Poutine". 

À écouter aussi

"Tout ce que demande l'Ukraine est là", c'est-à-dire "fermer le ciel, avoir une zone fermée, ou au moins apporter à l'Ukraine des missiles anti-aériens pour aider les Ukrainiens à repousser les attaques russes". "Fermer le ciel au dessus de l'Ukraine, ça comporte un risque", reconnaît néanmoins le maître d'échecs, même si, selon lui, "la Troisième Guerre mondiale, nous y sommes pratiquement". 

"Pas simplement une guerre pour sauver l'Ukraine"

"Nous sommes en guerre. Donc imposer des sanctions à la Russie, c'est simplement reconnaître que le régime de Vladimir Poutine est une menace existentielle, pas simplement pour l'Ukraine ou la Russie, mais pour le monde entier", insiste-t-il. "Ce n'est pas simplement une guerre pour sauver l'Ukraine. C'est une guerre qui vise à détruire le régime le plus agressif qui ait jamais compté, provoqué autant de guerres en Europe et qui n'a aucune intention d'arrêter ses politiques agressives, à moins de le détruire", ajoute-t-il.

"Je crois que c'est l'enseignement qu'on peut tirer de toute cette crise et de 20 ans de Poutine au pouvoir. C'est tout simple : Poutine est synonyme de guerre. Tant que Poutine sera au pouvoir, il n'y aura pas de paix."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/