1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : pourquoi la livraison d'avions Mig-29 à l'Ukraine pose question
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : pourquoi la livraison d'avions Mig-29 à l'Ukraine pose question

ÉCLAIRAGE - Les États-Unis ont définitivement rejeté la proposition de la Pologne de livrer à l'armée américaine ses avions Mig-29 pour qu'ils soient ensuite remis à l'Ukraine, jugeant l'offre de Varsovie "risquée" et susceptible de provoquer une escalade russe.

Un avion MIG-29 à Istanbul, en Turquie, le 21 septembre 2021.
Un avion MIG-29 à Istanbul, en Turquie, le 21 septembre 2021.
Crédit : Muhammed Enes Yildirim / Anadolu Agency via AFP
Thomas Pierre & AFP

"Envoyez-nous des avions !". Depuis le début du conflit contre son voisin russe, le dirigeant ukrainien n' a de cesse de demander un soutien occidental, notamment logistique. L'imbroglio mercredi 9 mars, autour des avions Mig-29, illustre en cela la difficulté qu'ont aujourd'hui les Occidentaux à soutenir Kiev sans être considérés comme un protagoniste actif, un "cobelligérant" du conflit par Moscou. 

Tout commence mardi quand la Pologne annonce, sans crier gare, être "prête à déplacer sans délai et gratuitement tous ses avions Mig-29 sur la base de Ramstein (en Allemagne) et à les mettre à la disposition du gouvernement des Etats-Unis". Varsovie demande en même temps aux Etats-Unis de lui fournir des avions d'occasion ayant les mêmes capacités opérationnelles. L'annonce prend manifestement Washington de court.

Dans le même temps, le président ukrainien Volodymyr Zelensky appelle à régler rapidement la question de l'envoi des avions."Prenez une décision au plus vite, envoyez-nous des avions!", exhorte-t-il dans une vidéo, appelant à "traiter immédiatement" la proposition polonaise. 

Une escalade russe ?

Un peu plus tôt, le Kremlin avait pourtant dénoncé cette proposition de la Pologne de fournir les Mig-29, estimant que le transfert de ces avions créait un "scénario très indésirable et potentiellement dangereux". Selon le droit international, le pays d'où décolle un avion armé peut en effet être considéré comme un pays se joignant à la guerre. 

À écouter aussi

Une escalade militaire que Washington et les Européens souhaitent à tout prix éviter. Les États-Unis ont donc définitivement enterré mercredi la proposition de la Pologne de livrer à l'armée américaine ses avions Mig-29 pour qu'ils soient ensuite remis à l'Ukraine, jugeant donc l'offre de Varsovie "risquée" et susceptible de provoquer une escalade russe.

Washington ne "soutient pas le transfert d'avions de combat supplémentaires à l'armée de l'air ukrainienne à l'heure actuelle", a déclaré le porte-parole du Pentagone John Kirby. L'une des raisons invoquées : "les services de renseignement estiment que le transfert (d'avions) Mig-29 à l'Ukraine pourrait être perçu comme une surenchère (au conflit) et pourrait entraîner une réaction russe importante qui augmenterait la perspective d'une escalade militaire avec l'Otan", a-t-il fait valoir.

Seuls quelques pays d'Europe de l'Est, anciens membres du Pacte de Varsovie, disposent officiellement dans leur flotte de Mig-29, dont les capacités correspondent le mieux aux besoins ukrainiens.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/