1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : "On n'a pas eu le choix" de quitter la Russie, regrette le PDG de l'Occitane
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : "On n'a pas eu le choix" de quitter la Russie, regrette le PDG de l'Occitane

INVITÉ RTL - Reinold Geiger, PDG du groupe L'Occitane, regrette d'avoir du fermer sa filiale russe, depuis le début du conflit en Ukraine.

Illustration d'un magasin L'Occitane à Paris en 2013
Illustration d'un magasin L'Occitane à Paris en 2013
Crédit : L'Occitane
INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : "on ne peut pas condamner le peuple russe", estime le PDG de l'Occitane
00:08:36
Jérôme Florin - édité par Thomas Pierre

Quel avenir pour nos entreprises françaises installées, il y a encore quelques mois, en Russie et qui ont dû faire leurs cartons, à l'image de Renault ? L'Europe s'est-elle tirée une balle dans le pied en voulant sanctionner économiquement le régime de Vladimir Poutine depuis l'invasion de l'Ukraine ?

Invité de RTL, Reinold Geiger, PDG du groupe L'Occitane, est en colère depuis qu'il a du fermer sa filiale en Russie. "L'agression en Ukraine est inacceptable et on ne peut que fermement (la) condamner ", précise-t-il. "Mais on ne peut pas pour autant condamner le peuple russe qui n'est pour rien dans les décisions autocratiques du président Poutine".  

Pour rappel, il n'y a pas d'obligation formelle à quitter la Russie. "On avait encore des magasins ouverts et de ce fait, on était mal noté", par l'université Yale, qui a établi une liste des sociétés opérant en Russie, précise le chef d'entreprise.  "Cette liste des entreprises qui avaient encore des activités en Russie a été distribuée très largement aux réseaux sociaux et médias qui se sont déchaînés", explique encore Reinold Geiger, qui déplore ce retrait forcé de son entreprise de Russie. 

"En moins d'une heure, on a dû faire face à plusieurs centaines d'attaques et menaces de boycott pour qu'on quitte la Russie", ajoute-t-il. "On n'a pas eu le choix. On a été obligé de tout fermer parce qu'on mettait en péril les activités dans d'autres régions du monde". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/