1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : 503 civils ont été tués dans la région de Kharkiv, depuis le début du conflit
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : 503 civils ont été tués dans la région de Kharkiv, depuis le début du conflit

Depuis le début de l'offensive russe, le 24 février 2022, au moins 24 enfants ont été tués dans les combats, selon le gouverneur de la région.

Un militaire ukrainien devant les décombres d'un bâtiment à Kharkiv, le 8 avril 2022.
Un militaire ukrainien devant les décombres d'un bâtiment à Kharkiv, le 8 avril 2022.
Crédit : SERGEY BOBOK / AFP
Benoît Leroy & AFP

Les pertes civiles continuent de s'additionner en Ukraine, et plus particulièrement dans l'est du pays. Jeudi 14 avril, le gouverneur de la région de Kharkiv a annoncé un dernier bilan, actualisé, du nombre de victimes ukrainiennes tuées lors des combats et des bombardements massifs réalisés par les soldats russes.

"Depuis le début de l'invasion russe, 503 civils, dont 24 enfants, ont été tués", a déclaré dans une vidéo publiée sur sa chaîne Telegram le gouverneur de cette région, dont la capitale Kharkiv a été lourdement bombardée par l'armée russe. Pour autant, plus de 50 jours après le lancement de l'offensive par Moscou, la ville est toujours sous pavillon ukrainien et ne semble pas être tombée.

Au cours des dernières 24 heures, entre mercredi et jeudi, la région a subi 34 frappes qui ont fait un mort et huit blessés, a précisé le gouverneur local dans un message publié sur la plateforme sécurisée Telegram. Deuxième ville d'Ukraine avec près de 1,5 million d'habitants avant la guerre, Kharkiv est située à une quarantaine de kilomètres de la frontière russe. Elle a été la cible de violents combats pendant plusieurs jours au début de l'invasion russe le 24 février, mais est toujours resté sous le contrôle des forces ukrainiennes.

Ce nouveau bilan s'ajoute aux précédents communiqués par les forces ukrainiennes. Ainsi, début avril, la région de Kiev comptait déjà plus de 1.200 morts parmi les habitants non combattants. Parmi ce millier de victimes, plusieurs centaines ont été retrouvées dans les rues de Boutcha, située au nord de la capitale du pays.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.