1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : un Français installé à Kharkiv assure sur RTL être prêt à se battre pour le pays
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : un Français installé à Kharkiv assure sur RTL être prêt à se battre pour le pays

TÉMOIGNAGE - Erwan, Français installé à Kharkiv, refuse de "rester les bras croisés" et se dit prêt à prendre les armes contre les Russes.

Des ruines à Kharkiv le 28 février 2022
Des ruines à Kharkiv le 28 février 2022
Crédit : Sergey BOBOK / AFP
Guerre en Ukraine : un Français en Ukraine confie qu'il veut prendre les armes
00:05:08
Jérôme Florin

Erwan est un Français qui se trouve en Ukraine à Kharkiv, c'est la deuxième ville du pays pas loin de la frontière russe. Ce 1er mars au matin, "c'est assez calme", "dans la nuit il y a eu beaucoup de bombardements, mais actuellement là c'est calme, je n'ai rien entendu depuis plusieurs minutes", explique Erwan joint par RTL. 

Le Français explique qu'il se trouve en Ukraine depuis quelques années "pour son travail" et il y est resté après. Compte-t-il désormais rentrer en France ? "À l'heure actuelle, le problème qui se pose premièrement c'est que je ne peux pas, parce que je ne pense pas que ce soit très sûr de rentrer en voiture en France. Ensuite, même s'il 'y avait pas de risque, je ne rentrerai pas, je préfère rester ici", poursuit Erwan.

il préfère rester à Kharkiv, "car depuis des années que je suis ici, je me suis attaché à ce pays et les gens sont assez attachants et du coup j'aurai du mal à partir, j'aurai l'impression de quitter un pays en difficulté (...) pour mes amis, pour ma compagne (qui est Ukrainienne, ndlr), j'aurai l'impression  de déserter", décrit-il. 

Erwan explique qu'il n'y a pas que les Ukrainiens qui prennent les armes. "Moi je suis allé au centre de recrutement en quelque sorte des civils et vous avez beaucoup d'étrangers qui sont sur place également", explique-t-il avant de révéler qu'il serait prêt lui aussi à prendre les armes. "Je ne peux pas trop en parler parce que ma famille écoute, mais réellement oui. Le problème qui se pose c'est que ma famille me dit, ma compagne me dit non, mais franchement c'est tentant car c'est difficile de rester ici les bras croisés, c'est très très énervant. J'ai vraiment envie d'y aller", confie-t-il avec de l'émotion dans la voix.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.