2 min de lecture Iran

G7 à Biarritz : Donald Trump se dit prêt à rencontrer le président iranien

Emmanuel Macron a déclaré lundi 26 août que les discussions au G7 avaient créé "les conditions d'une rencontre et donc d'un accord" entre les présidents américain Donald Trump et iranien Hassan Rohani sur la crise du nucléaire iranien.

Donald Trump, le 26 août 2019
Donald Trump, le 26 août 2019 Crédit : Nicholas Kamm / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Un pas de plus vers la désescalade dans le dossier iranien ? Le président américain Donald Trump s'est dit prêt lundi 26 août à rencontrer son homologue iranien Hassan Rohani, à la condition que les "circonstances" soient réunies.

"Si les circonstances sont convenables, je serai certainement d'accord" pour le rencontrer, a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse au sommet du G7 à Biarritz en France après que son homologue français Emmanuel Macron a estimé avoir "créé les conditions d'une rencontre" entre les deux hommes.

À la question : "est-il réaliste que vous rencontriez M. Rohani dans les prochaines semaines ?", le président américain a répondu par l'affirmative devant la presse à Biarritz. Le président français a dit espérer que cette rencontre puisse s'organiser "dans les prochaines semaines".

"Rien n'est fait, les choses sont éminemment fragiles", a-t-il prévenu au cours de la conférence de presse finale du sommet à Biarritz. "À un moment donné, il faut qu'il y ait une rencontre" entre MM. Trump et Rohani et "je souhaite que, dans les prochaines semaines, une telle rencontre" ait lieu, a déclaré Emmanuel Macron.

Rohani favorable au dialogue

Le président Hassan Rohani a pour sa part également défendu lundi l'option du dialogue pour résoudre la crise autour du programme nucléaire iranien. "Si je sais que je vais à une réunion susceptible de conduire à la prospérité dans mon pays et de régler les problèmes des gens, je n'hésite pas", a affirmé le président Rohani dans un discours retransmis en direct par la TV d'Etat.

Le gouvernement iranien fait face à des critiques après la visite surprise du ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, invité dimanche à Biarritz par le président français Emmanuel Macron, en marge du G7. 

À lire aussi
Des puits de pétrole en Iran, le 12 mars 2017 énergie
Découverte d'un immense gisement de pétrole en Iran

M. Zarif a rencontré M. Macron et son homologue Jean-Yves Le Drian ainsi que des représentants des deux autres pays européens -Allemagne et Grande-Bretagne- signataires de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015. Cet accord a été dénoncé par les Etats-Unis, qui ont réimposé des sanctions économiques étouffant l'Iran.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Iran International Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants