1 min de lecture Bus

L'octogénaire retrouve son coup de foudre : "Je suis aux anges" dit-il sur RTL

RÉACTION - Âgé de 86 ans, un retraité parisien est tombé sous le charme d'une femme de son âge lors d'un trajet en bus à Paris. Après avoir collé des affiches sur les abris-bus, il l'a finalement retrouvée.

>
L'octogénaire retrouve son coup de foudre rencontré dans le bus : "Je suis aux anges" Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Morad Djabari
édité par Esther Serrajordia

Il n'y a pas d'âge pour être un amoureux transi. Jean-Pierre a 86 ans et il a eu un coup de foudre dans le bus à Paris pour une "belle octogénaire comme lui". 

Il a alors rédigé une lettre qu'il a placardée sur tous les arrêts de bus de la ligne. Mais c'est sur les réseaux sociaux que ça a bougé et Jean-Pierre a finalement retrouvé sa très chère inconnue. Il a rendez-vous avec elle cet après-midi du mardi 26 août. 

Jean-Pierre ne cache pas sa joie. "Bien sûr que je suis content. Je suis aux anges. Je suis comme un gamin", dit-il au micro de RTL. "Depuis que j'ai rencontré cette dame dans l'autobus, j'ai eu le coup de foudre. On peut avoir le coup de foudre à tout âge. J'ai 86 ans, elle a le même âge que moi. C'est le rêve inespéré", confie-t-il.

À l'approche de son rendez-vous, l'octogénaire se dit "un peu angoissé" et se demande à quoi sa dulcinée pourrait ressembler. "Moi je ne l'ai vu qu'assise, j'ai l'impression qu'elle est grande et qu'elle est mince mais c'est dans mon esprit", avoue-t-il. L'âge n'atténue pas le stress des premiers rendez-vous. "Je ne sais même pas moi-même ce que je vais lui dire. Je suis redevenu un jeune homme !", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bus Paris Amour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants