1 min de lecture Économie

Ford condamné à 2 millions d'euros d’amende pour des véhicules défaillants

Une quarantaine d'incendies avait été provoqués en Afrique du Sud suite à un problème de refroidissement du moteur.

Une Ford Mustang Mach 1 dans "Les Diamants sont éternels" (1971).
Une Ford Mustang Mach 1 dans "Les Diamants sont éternels" (1971). Crédit : Eon productions
Lilas Fournier et AFP

L'Afrique du Sud a tapé du poing sur la table. L'agence sud-africaine de régulation des conflits entre consommateurs et entreprises a infligé ce vendredi 29 novembre une amende de deux millions d'euros au groupe automobile Ford pour cause de véhicules défaillants. L'embrasement de plusieurs voitures du modèle Kuga dans le pays avait causé l’embarras du géant américain.  

Une quarantaine d'incendies avaient eu lieu en Afrique du Sud suite à un problème de refroidissement d'un moteur de 1,6 l de cylindrée. La firme avait du rappeler, en janvier 2017, près de 5.000 Kuga. Les modèles avaient été fabriquées entre décembre 2012 et février 2014 à Valence, en Espagne

En Afrique du Sud, c'est surtout l'affaire d'un homme brûlé à vif, en 2015, au volant d'un modèle Kuga qui avait fait grand bruit. Sa famille avait porté l'affaire devant les tribunaux pour réclamer justice et faire reconnaître la responsabilité de la marque automobile. Le constructeur a nié toute responsabilité dans le drame et l'affaire n'a toujours pas été tranchée. 

Une même affaire aux Etats-Unis

160 plaintes avaient été déposées, selon la commission nationale du consommateur (NCC) qui s'occupe des litiges entre consommateurs et entreprises. L'entreprise a "agi de façon illégale en distribuant des véhicules Ford Kuga" équipés d'un "système de refroidissement défaillant", accuse une enquête du NCC. 

À lire aussi
Dans l'usine de montage de Dacia à Tanger auto
Renault a limité la casse en 2019 grâce à Dacia

Les véhicules "n'étaient pas sûrs", a ajouté la commission qui offrait des compensations de 50.000 rands (3.000 euros) pour chacun des propriétaires de véhicules qui ont brûlé. Ceux-ci ont obtenu des dédommagements de la part du constructeur automobile Ford.

Aux Etats-Unis, un problème de fuites d'huile et d'essence pouvant causer des incendies avait conduit en 2016 au rappel de 400.000 Ford Escape, le nom du Kuga outre-Atlantique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Auto Afrique du Sud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants